NicolasII (2) 

NICOLAS II : 

 

LE TSAR CHARMANT

 

NicolasII (4)Vous voulez que je vous le dise, et bien, je vais vous le dire : les « Nicolas » sont des stars, je ne vous parle pas du « Petit Nicolas », non, - ce serait pourtant un bel hommage à rendre au maître  Sempé- sans tambour ni trompette d’ailleurs-, ni du précédent président, le mari de Carlita, ni de Nicolas 1er, alias Nico-Cuisson, notre webmaster préféré aux rouflaquettes Rock n Roll, notre Sain Nicolas, non je  vous parle de Nicolas II, Nicolas Avenel, un autre tsar, une autre star : une étoile filante accrochée au firmament de notre ligne de trois-quarts qui sublime les maigres restes de ses partenaires « coffre à ballons » ou réceptionne et relance tel un acrobate, un funambule sur le fil de la touche les munitions offertes par les tirs mal ajustés des adversaires. NicolasII (1)

Originaire de Seine Maritime, de Bernière précisément, ce célibataire endurci, fils d’agriculteurs, porte un patronyme qui le prédisposait à marcher sur les terres de son père: visiblement lié à l'avoine, soit comme toponyme, soit pour désigner un producteur ou un marchand d'avoine. Ses parents récoltaient paradoxalement « les patates »- c’est sans doute la raison pour laquelle, notre « top modèle » trentenaire la cultive encore sur le terrain - mais produisait en précurseur aussi « le lin » cher au Pays de Caux. Passionné d’agriculture dès son plus jeune âge, enfant de la balle -normal, me direz-vous-, il quitta ses terres seinomarines détrempées pour suivre des études d’ingénieur agronome à Beauvais dans l’Oise (ISAB)- et non à Grenoble- tout comme notre compère Bébel le Magnifique, Sébastien Lebel (portrait XXXXV) qui bien sûr lui vanta le mérite du rugby et en particulier du RCPA et c’est ainsi qu’il y a déjà trois ans notre « jeune premier » endossa la combi de chauffe Rouge et Bleue.NicolasII (5)

Revenu en Normandie après ses chères études, notre néophyte-play-boy devint conseiller de gestion d'exploitation agricole au CER France et dut apprendre vite et bien, toutes les ficelles du rugby de club. Malheureusement des blessures à répétitions,  genou et adducteurs, retardèrent son éclosion. La fin de saison dernière fut celle de son avènement : titulaire indiscutable à l’aile, son adresse, sa puissance et sa rapidité furent appréciés lors des grandes rencontres face à Caen et Le Havre, d’autant que l’esprit d’initiative servait le collectif. Sportif reconnu, il pratique le Tennis depuis toujours à un bon niveau (15/1), il n’eut aucun mal à s’adapter au rythme de la compétition  tout en améliorant sa technique individuelle et collective de mois en mois.

NicolasII (7)Passionné de musique et de son et non du son, notre sémillant « Prince Charmant » au sourire dévastateur et au regard accrocheur est toujours DJ  à ses heures perdues : Avec son ami Bébel, fédérateurs, ils se retrouvent pour quelques rencontres rugbystiques d’anciens de son école sous le nom de  BOST (Bovais Old School Team) et participent à des tournées aux quatre coins de l’hexagone, histoire de perpétuer la vie estudiantine et la convivialité du rugby.  Ils participent notamment au plus grand Tournoi Universitaire de Rugby à but humanitaire à Beauvais: les Ovalies qui réunit chaque année les meilleures équipes universitaires de France : un week end d’enfer dont on ne revient jamais indemnes. Ce musicien se double d’un bel organe -mais oui mesdemoiselles les Princesses- un vrai bout en train toujours prêt à mettre l'ambiance grâce à un registre de chansons paillardes assez fourni, le Nico réservé ne se déchaîne pas seulement que sur le Pré…même si l’Amour l’attend là-bas… il n’y court pas si vite ! N’hésitez donc pas à faire appel à ses services de DJ et vous découvrirez d’autres facettes de ce personnage calme, voire timide, ni voyou, ni voyeur mais gentleman charmeur et play-amateur, collectif et collector : face obscure et gueule d’Ange lui procurent bien des admiratrices. Surtout n’oubliez pas de lui souhaiter la Saint Nicolas le vendredi 6 décembre- c’est un soir d’entraînement, ça tombe bien- car notre Tsar Charmant Nicolas II, pour un club, c’est du caviar, le « Tsarmania » : " Nico, il s'appelle Nico, Nous sommes fous de lui ! C'est un garçon pas comme les autres, Mais nous, nous l'aimons c'est pas d'not faute, Même si nous savons qu'il ne nous aimera jamais"

Partenaires Internet 2020