Gauthier (2) 

GAUTIER :  LA TÊTE

 

et  LES  JAMBES

 

 « Les chiens ne font pas des chats » : autrement dit on hériterait des qualités et des défauts de ses parents. Ce proverbe est surtout utilisé pour souligner l’héritage d’un défaut et critiquer ainsi parents et enfants mais dans le cas de notre « rugbyman » du jour, Gautier Caltot, ce sont les qualités sportives et humaines  qui prévalent : Ses parents, des sportifs notoires (athlétisme: poids, demi-fond et fond pour François au niveau régional ; lancer du disque pour Odile : plusieurs titres de championne de France et internationale, svp et contre les Rosbifs, le must) « bodybuildèrent » physiquement et mentalement leur rejeton. Gauthier (7)

« Children are what they are made » et si l’on ne croise plus la grande carcasse dégingandé de François aux quatre coins de la cité risloise  dévorant goulument le bitume  en toute saison, son fiston l’a bien supplée : «  Tel Père, tel fils ». Et si l’enseignante d’EPS Odile a rangé ses disques, elle les a remplacés pour des fonctions au rectorat plus intellectuelles et moins elliptiques: « bon sang ne saurait mentir » : Gautier bon œil, a donc de qui tenir : des jambes de feu et la tête bien faite. Les vacances  en famille avec les inséparables Eudier, fidèles athlètes de haut niveau comme les parents, façonnèrent les jeunes Caltot, contraints de suivre le régime : dès 8-9 ans,  les randonnées à vélo hissèrent Clément et Gautier au sommet du col du Champ du Feu en Alsace (1099m d'altitude pour une montée de 8 kms et un pourcentage moyen de 5,5%). Les deux années suivantes, ce furent  le Cantal (col de Legal  et le Vercors (col du Rousset)- Gautier aimait tellement le vélo qu'il allait jusqu'à prendre ses repas du soir sans quitter les gants-. Il lui a bien vite fallu un compteur afin de connaître le kilométrage parcouru et la vitesse moyenne réalisée lors des sorties vélo. Les randonnées pédestres étaient nettement moins appréciées : Gauthier (3)Un jour, au beau milieu d’une de ces sorties, les petits Caltot rebelles s'arrêtèrent subitement, décrétèrent la grève et  s'assirent aussitôt sur l'herbe en  disant: " On reste là, on attend que vous redescendiez pour repartir ».Gauthier (9) Le leader se nommait Gautier ! Des anecdotes qui prouvent le tempérament, la détermination, la volonté, le sérieux  de cet « athlète en devenir » qui se cache derrière la réserve, la gentillesse, le calme…des qualités parentales indéniables : « Good seeds make good crops ». Il se passionna pour les dinosaures comme toute la génération: « Petit Pied et Jurassique Park » : tyrannosaure, tricératops, diplodocus … ça vous dit certainement quelque chose, pour une autre plus originale : la marque au cheval cabré, Ferrari et son fabuleux représentant dans les courses de Formule 1 : Schumacher.  Il possédait évidemment une belle collection de Ferrari que vous pouvez évidemment visiter et essayer, mesdemoiselles. Gauthier (1)Puissance, force, vitesse, il poursuit aujourd’hui cette quête à travers notre jeu. De ses passions d'enfant, il conserva celle des voitures. Pendant ses études d'ingénieur à l'INSA, il participa au rallye  4L Trophée (Rouen-Marrakech),. Gautier ne pouvait pas manquer cet événement pour lequel cependant les candidats devaient trouver eux-mêmes des sponsors pour financer le projet. Gautier dut forcer sa nature, discrète et peu portée à l'appât du gain, pour aller trouver ce financement : Il s'en acquitta honorablement.

Gauthier (6)Paul Herpin, Curie puis Prévert ont mené le petit « Caillot » au Bac S option Sciences de l’Ingénieur avant de poursuivre de brillantes études en génie mécanique à l’INSA de Mont Saint Aignan. Parallèlement le « Gau-Sport »  découvrit les bébés nageurs puis la compétition au PANC chers à notre D Jaÿ, avant, vous l’imaginez de gagner la classe athlé chère aux Reinaudo et Labbé : ses performances aux épreuves UNSS et FFA   attestent de ses capacités talentueuses mais l’université lui ouvrira les portes du sport collectif : foot et rugby se succèdent. Tout  naturellement, il poursuivit avec des collègues sa carrière chez nos voisins et amis les Tangos de Quevilly avant de rejoindre le RCPA dont le papa fut un des pionniers, il y a quatre ans déjà : « The apple never falls far from the tree » Gauthier (4)

La tête sur les épaules, ce sportif accompli et endurant n’a pas de fourmis dans les jambes, n’a pas la grosse tête mais l’a quelquefois en l’air, ne la perd pas en toutes circonstances et ne prend rien par-dessus la jambe : ses fréquentations assidus à l’entraînement montrent un engagement constant, un bosseur infatigable, un perfectionniste méthodique qui cherchent toujours à donner et à partager sportivement et humainement. Et même si sa timidité et sa générosité le desservent un peu, tant sur le terrain qu’en dehors, sa présence silencieuse témoigne d’un sens du collectif exemplaire, un noble combattant (son prénom l’en atteste) respectueux des règles et de l’adversaire et d’un sain état d’esprit. Ailier ou centre, il suit les consignes en donnant le meilleur de lui-même et sert l’équipe avec intérêt et envie. Gauthier (8)

Vous ne le verrez jamais au premier rang, vous ne l’entendrez pas médire, vous le verrez à distance, vous l’entendrez encourager sur ou en dehors du terrain ses partenaires: l’esprit de famille et sportif inculqué par ses géniteurs lui ont appris à dissimuler ses sentiments et à travailler pour progresser alors «  Brestot, Colletot, Fourmetot, Tautot, … Tayo, Tayo, Ferme ta gueule répondit l’écho ! Not’p’tit Caltot, c’est un costaud ! Gautier, il faut l’apprécier, l’essayer et l’adopter et mieux vaut Tôt que trop tard! » 

Partenaires Internet 2020