« IL A UN CHAPEAU ROND,  

                

                  VIVE LE PERON ! » 

 

PERON (1)

Des racines, déraciné et des ailes

DES RACINES :

“Magit mat ho korf hoc’h ene a chomo pelloc’h e-barzh”

 (Nourris bien ton corps ton âme y restera plus longtemps)

PERON (2)Thomas Péron, comme tant d’autres professeurs d’EPS avant lui ( Avignonnais ou Cavaillonnais par exemple ), le pied marin à peine posé sur notre terre normande, revendiqua un retour imminent sur ses  terres bretonnes : au bout de la terre, le Finistère et … du sud, svp, c’est sans doute qu’un jour, il devait répondre aux sirènes d’Olivier pour prendre en charge la préparation physique des séniors qu’il assume dans la tourmente des résultats depuis deux saisons. Thomas n’a jamais joué au rugby, il naquit dans un environnement  voué au ballon rond (vive les bretons !) : sa mère est toujours secrétaire du fameux club de Plabennec où son père fut éducateur et son frère Tanguy joueur alors que le petit Homme Tom – pourquoi pas Tam-Tam ? Notre armoricain est aussi musicien- chanteur- aurait volontiers goûté aux joies de l’Ovalie, il devint pousse-cailloux par devoir filial. - Sa petite sœur Anaïs pratique le twirling et  entraîne (elle a entraîné Fanny et Agathe Honorine qui obtinrent des titres européens et mondiaux) : une vraie famille de champions, les Péron !  Lycéen et sportif, il hésite à embrasser la carrière de footballeur mais bac S en short et mention, il quitte la baie de Douarnenez, s’engage à Angers pour quatre années d'études de STAPS (Ecole IFEPSA), entraîne des jeunes dans un club local de football, découvre la boxe française - le pied !- : 20 sur 20 à l’oral du CAPES-faut pas l’énerver- et nage comme un poisson des heures durant… : curieux, boulimique et passionné…des qualificatifs qu’il cultive à l’envi sans se rassasier. Le celte qui sommeille en lui ne pouvait rester insensible aux charmes et aux caprices de la balle ovale qu’il enseigne d’ailleurs depuis quelques années à ses élèves. PERON (3)

DERACINE

« An hini na avantur netra na koll na gounid ne ra »

(Celui qui ne risque rien ne perd ni ne gagne)

PERON (4)Il débarqua en 2006 donc pour son premier poste de professeur d’éducation physique au Groupe scolaire Saint Ouen, après une année probatoire dans son port de pêche préféré, s’inscrivit dès son arrivée au CAPA football avec un seul objectif,  retrouver la pointe du nez de son territoire natal, pas très loin de la pointe du Raz, à la fin de l’envoi, je me pointe … à Pont Audemer ! Céline, sa tendre et douce mie d’enfance, se rapprocha  du Petit Breton en choisissant de s’exiler elle aussi pour retrouver son Apollon en région parisienne : ils jonglèrent avec les fins de semaine chez l’un ou chez l’autre : Les bretons sont de grands aventuriers  et répondent à l’appel du large : sans doute la raison pour laquelle la plongée sous-marine au club des Laventins lui ouvrit d’autres profondeurs ou horizons.  La vie les réunit enfin à nouveau, la professeur de physique-chimie rejoignit son marin sur le Pont-Audemer : ce couple harmonieux, discret et bien assorti peut enfin construire son avenir : un terrain, un jardin, une maison, un enfant … 

DES AILES

« Ar re vezv a zivezvomet ar re sot ne zisodont ket »

(Les saouls dessoûleront mais les fous ne défolleront pas)

Saint Thomas existe, nous l’avons rencontré : nous ne croyons que ce que nous voyons et puisque son prénom signifie « Dieu suprême », déclinons ses qualités reconnues sans retenue : il piquera un fard (breton, bien sûr) : rougir ou bleuir, il faut choisir  - tant pis pour sa modestie- :PERON (5)

- Le Péron est comique, drôle ... un bon sens de l'humour qu’il partage avec ses amis,  capable d’imitations réussies tant au niveau de la voix que de la gestuelle, son sens de l'observation et sa patience modèlent ses facéties ;

- Le Péron est sociable et bavard, engage très facilement la conversation avec beaucoup de monde et crée des liens rapidement ;

- Le Péron est courageux et persévérant : les cinq années de rénovation d’une petite maison à Douarnenez démontrèrent  caractère et courage pour achever les travaux.  La ténacité dans la passation de l'agrégation qu’il témoigne montre que notre spécimen ne lâchera pas le morceau (admissible une nouvelle fois cette année, il passe les oraux début avril);

- Le Péron est rêveur et mûrit plein de projets qui ne sont pas forcément très réalistes mais aussi étourdi : il oublie pas mal de choses : ses clés, son portefeuille, son portable...

- Le Péron est curieux et enthousiaste, il s'intéresse à énormément de domaines, a du mal à se focaliser sur uniquement quelques activités et a tendance à s'éparpiller.

- Le Péron est très attentionné et affectueux à la maison et cache sa sensibilité derrière son air mystérieux, ses grosses lunettes, sa coupe de cheveux militaire-héritage paternel : ça donne des galons- son doux sourire charmeur. Ce cœur tendre a besoin d’amour et d’attention.

- Le Péron est excessif... avec lui c'est tout ou rien! Il a du mal à faire les choses de manière mesurée.  Thomas aime la compétition. Il veut toujours être le meilleur dans tout ce qu’il fait et n’hésite pas à mettre toute son énergie dans son travail pour rester à la première position. 

Au physique, notre multisportman, porte bien son nom : Péron vient de Pierre (Petrus en latin) autrement dit, notre homme, c’est du solide, un menhir doublé d’un dolmen, un homme de Pierre, une Pierre musculaire et sur cette Pierre…

PERON (6)« An hini ne vez ket joa doc’htoñ pa erru a vez joa doc’htoñ pa ya kuit »

(Celui qui ne fait pas plaisir en arrivant fait plaisir en partant)

                                                                       KENAVO THOMAS ET TRUGAREZ !

                                                                « IL A UN CHAPEAU ROND,  VIVE LE PERON ! » 

Partenaires Internet 2020