HISTOIRE DE « TAUTAU »

 

Tautau 7Ne soyons pas vache et prenons le taureau « zélé » par les cornes, Sébastien Taurin dit « Tautau» porte bien son patronyme et son surnom : le maquignon qui l’admire de loin  comprend que la « bête » est vigoureuse, solide et puissante, un mâle reproducteur digne de ses géniteurs ;  quant à son surnom, il suffit de demander à ses acolytes pour deviner que l’animal foisonne d’histoires plus ou moins cocasses, un bœuf normand, ben d’ chez nous, de Campigny pour être précis mais du haut de ses  quarante et un ans et de sa stature de colosse, le « Tautau »  est pétri de bonhommie et de gentillesse naturelles. Tautau 1

 

Toto rentre à la maison après sa première journée à l'école primaire. La maman:- Alors Toto, tu as appris beaucoup de choses aujourd'hui ? Toto:- Pas assez en tout cas: ils veulent que j'y retourne demain.

 Tautau 2Tautau 3           « Tautau est arr ivé é sans se pres ser, le Grand Tautau …» un mercredi de l’UNSS qui rassemblait tous les collèges du canton autour des profs d’EPS et du RCPA, il y des lustres, on découvrit cet attelage surpuissant, déjà gaillard et véloce, il pratiquait l’athlétisme avec le maître Reinaudo : coureur, sauteur et lanceur, svp… l’hameçon allait appâter « le taurillon » : l’année suivante, il se présentait au RCPA et depuis, il a enchaîné les saisons avec sa bonne humeur légendaire et son sourire charmeur. Tautau 4

Toto va voir sa maman - Maman, Maman... je me suis fait mal ! - Où ça ? – Là-bas !

Une tête tondue, un cou de Tau…, un torse développé et large, des jarrets épais et musclés, un quintal bien pesé de masse musculaire nerveuse, des sabots à désosser votre carcasse, derrière ce minotaure acharné se cache pourtant un tendre et généreux gai luron qu’il ne faut pas pousser dans ses retranchements, le filet peut se montrer coriace.  

Tautau 5Le professeur demande a Toto de conjuguer le verbe manger à la première personne du présent, du futur et du passé composé Toto dit : - Euh.... je mange, je mangerai euh, euh... J'ai plus faim!!!

De la génération «  Manoucharde », celle prometteuse des débuts 70, comme les Rodolphe, Tatayé, Fred, Vincent, Damien  et autres, ce grognard a décidé de prolonger au maximum le plaisir de partager les quatre-vingts minutes de match et ses troisièmes-mi-temps qu’il affectionne pour sa convivialité et sa fraternité. Deuxième ligne pousseur et coureur ou troisième ligne manieur de balle et passe-muraille - il envoie la viande cette Tautautamponneuse « tankérisé »- et même pilier, sa carrure et sa force auraient pu lui valoir une autre carrière, il fut le fer de lance d’un pack mobile et puissant de l’équipe 1ére et l’un des joueurs clef de la montée contre Lagny et  Amiens pour l’accession en Fédérale 3 où la concurrence avec les Denis, Titi et La Huche améliorait l’ordinaire : on ne prête qu’aux riches. Dom – Le Colonel - et Gilles, les coaches de l’époque, le propulsèrent en première ligne mais ce n’était pas trop de son goût et depuis son dos le maltraite …légèrement.  Tautau 6

            .   Toto mange très salement, alors son père s'écrie :- Mon fils, tu manges comme un goret ! Sais-tu au moins ce qu'est un goret? - Ouais p'pa ! C’est le fils d'un cochon...

Compagnon fidèle, loyal et bon vivant, notre homme et demi emporte  ses paniers garnis au fond du bus afin d’échapper à l’infâme restoroute d’avant match et partager amicalement ses victuailles. Il essaya vainement de devenir « Totor » : l’intronisation ne lui réussissait pas : fumer un cigare en aspirant puis boire une Jeanlin et recracher la fumée, notre « Obélix » subit échec après échec. Il fut aussi à l’origine d’une autre institution : Saint Maur, morne plaine, un combat de Titan, à  gauche, notre Hercule de 110 kilos bien lestés, se présente sur la ligne d’en-but lancé comme un obus, à droite un trois-quart  fluet d’à peine soixante qui déracine le chêne rislois…ce saint maurien reçut le Bouchon d’Or de ses pairs à l’issue de la rencontre depuis le RCPA honore ses valeureux gaffeurs par le Toshiro d’Or .

.   La professeur:- Si je dis : j'étais belle c'est à l'imparfait et si je dis : je suis belle qu'est-ce que c'est Toto ? Toto: - C'est un mensonge Madame !

Notre héros est une bonne pâte tombée dans la marmite risloise depuis les cadets et à chaque occasion, malgré les vicissitudes la vie, il a su se montrer généreux et chaleureux avec les siens et sa famille rouge et bleue : ainsi n’hésite-t-il pas à les accueillir : Etreville puis Rougemontiers résonnent encore de ces festivités légendaires. Christelle, sa fidèle et tendre, sa fille Justine et son fils Paul savent qu’ils pourront toujours compter sur lui : Tautau, c’est du costaud !

C'est Toto qui dit à sa maman : - Dis maman, t'as vu ? J'ai donné un sucre au chien et il a remué la queue !- Super, va donner deux sucres à ton père...

PS : Samedi dernier, les moins de 17 jouaient au Parc des Sports : « Tautau » assiste à la rencontre : Hugo passe à Paul qui marque sous les poteaux : « Tautau » rayonne : Paul, c’est son sang et Hugo, c’est le fils du perdreau Delanney : on serait bien repartis pour un tour !

Partenaires Internet 2020