FLAT RIT JAUNE ET BLEU

 

Jean Jacques 9Il est à toi ce pt’iot portrait

Toi l'Auvergnat qui si discret

Nous as  donné tous les samedis

Un peu de temps et beaucoup d’envie … Jean Jacques 1

 

Jean Jacques 3Jean-Jacques Flat est un de ces hommes qui ont l'amour du ballon ovale en eux, sans l'avoir jamais pratiqué et qui de par ses origines auvergnates  et clermontoises et grâce à ses enfants, a pu enfin donner libre cours à sa passion. En effet, le samedi, il suit Karl qui évolue en moins de 15 au regroupement de la Vallée de la Risle et le dimanche, il accompagne sa fille Alexia qui a rejoint le RAS Bernay/ Alençon.

Alors en application du Théorème de Baril- son acolyte en moins de 13, que le bougnat et, c’est un peu gonflé, normal pour un Michelin, parent de jeunes joueur et joueuse devint :. "Chauffeur spectateur" d'abord, puis "porteur de matériel", puis "teneur de bouclier de percussion"… parcours classique qui l’amena progressivement à intégrer l'entraînement des équipes suivant  son « Karlou » dans son évolution. Une des seules fois où il s'est lancé dans l'aventure du jeu, à l'occasion d'un match de fin de saison traditionnel : éducateurs - moins de 17, la première course s'est soldée par une déchirure du mollet ! Jamais pratiqué certes, mais sa connaissance théorique est immense ! Il s'arrête en U13, puisqu'avec humilité (et sagesse ?) il avoue qu'en U15, il n'a "plus le niveau" (ca commence à "piquer" au contact, hein ?). Il est maintenant un "pilier" de l'équipe des coaches des U13, avec Johann tout d'abord, puis avec Nicolas, et cette année avec Patrick et Mickael, et transmet sa passion et son enthousiasme à nos Rislois, tout en assurant, chaque samedi et avec les autres éducateurs de Brionne, le transport de nos amis Brionnais vers le complexe pour l'entrainement.Jean Jacques 8

Natif d'Auvergne, Jean-Jacques voit d'abord le rugby en Jaune et Bleu...  Supporter inconditionnel et fervent de l’ASM (mais ça tout le monde le sait puisqu’il arbore en permanence ses couleurs) ; il a subi pendant des années les moqueries (toujours gentilles, hein Bernard ?) de ses collègues de travail ou des membres du club, le lendemain de finales perdues... Autant vous dire que la semaine suivant le premier bouclier des jaunards, il s'est rattrapé au centuple !!!  Il a même une belle photo du derby (d'un autre temps maintenant !) entre l'ASM et Brive. On ne compte plus le nombre de fois qu'il est monté à la capitale avant de voir enfin ses favoris brandir le Brennus. C'est un Auvergnat pur jus passé par Strasbourg pour ses études avant d'atterrir en Normandie à Serquigny pour le boulot, chef d'un service de recherche, dédié à la science de la transformation de matières plastiques, pas mal pour un garçon réservé !

Jean Jacques 4Il le voit aussi en Bleu blanc Rouge, et les périodes de Tournoi sont toujours l'occasion d'envolées mémorables, et d'allers retours au stade de France, puisque Mossieur Jean-Jacques n'hésite pas (lui !) à braver les froides soirées d'hiver pour aller voir l'échauffement des irlandais au stade de France...et repartir, puisque le match était finalement annulé ! Son amour de l'ovalie, il l'a transmis, joies et mystère de la génétique, à ses deux enfants et il n’est pas rare de le voir assis dans les tribunes pour supporter les Rouges et Bleus le dimanche : Karl, -sans doute en hommage au décathlonien du stade toulousain - c’est le samedi et Alexia, sa fifille préférée, c’est le dimanche et une fois par mois.

Et même si le charbonnier « Volvic Magic Picon », alias JJ Jaunard, ne roule pas des mécaniques, il aime les belles cylindrées, si possible qui vont vite, c'est aussi un motard. Il a aussi pratiqué l'enduro - il s'est même blessé à la cheville à l'occasion d'une course mais sans y participer, faut le faire- décidément JJ ne doit pas être acteur de la pratique sportive. Toujours dans le registre des anecdotes, il possède à la maison un véritable baby-foot Bonzini offert par Sophie, sa généreuse et aimante femme pour ses 40 ans ! Ainsi a-t-il  enfin des joueurs à sa taille ( qui portent des maillots rouges et bleus- et qui ne risquent pas de le blesser.

Jean Jacques 6

Qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige, ce Volcan jamais en éruption  est toujours là, le visage parfois rougi par le froid, toujours souriant, les yeux pétillants mais sans se séparer de son short et de ses belles chaussettes...jaunes et bleues bien sûr : une bonhommie en sommeil qui rassure tranquillement, qui encourage calmement, qui réconforte tendrement mais qui vous transmet insidieusement sa passion !

Il est à toi ce pt’iot portrait

Toi l'Auvergnat qui si discret

Nous as  donné tous les samedis

Un peu de temps et beaucoup d’envie …Jean Jacques 7

Partenaires Internet 2020