MAXIME LE FLAMBOYANT 

 

« L’AMOUREUX EST SUR LE PRE, UNE FOIS  » 

Maxime 1

 Maxime 6Pas facile pour notre Maxime, surnommé le Rouquin, d’être sur le pré, d’abord par ses origines, notre portrait du jour est d’origine belge, Roelens sonne comme les Swertvaeger, les Versavel, les VanderMeercsh, tous d’anciens glorieux rislois toujours fidèles au rugby local. - La Belgique peut s’enorgueillir de sa montée en puissance au classement IRB et d’être le berceau du pilier de Clermont et de l’équipe de France Debaty, ancien joueur du Kituro - les Bleus et Rouges ont déjà accueilli et visité du temps d’ RV, ce club de la banlieue Bruxelloise, notre ami, lui, est toujours prêt à vous raconter une petite histoire… belge en sirotant une petite binouze avec modération, bien sûr.Maxime 2

Ensuite parce que fils d’agriculteur et agriculteur lui-même, il ne fait pas des journées de huit heures bien calibrées, il travaille selon le temps, les horaires et la saison aux  multiples activités d’un corps de ferme réputé et envié de  Campigny, économe et novatrice - les bouses servent à produire de l’électricité-.

Enfin, à  24 ans, notre tendre séducteur est amoureux de la Belle et Charmante Thiphaine. En conjuguant le tout, il lui reste moins de temps à partager avec ses amis, ses frères du rugby qu’il côtoie depuis les minimes… et bien sûr sur le pré.   

Maxime est le prototype du joueur disponible et de l’équipier idéal, formé par les Franck, Fabrice, Sgeg à l’école de rugby, c’est un garçon généreux, sérieux, courageux, serviable et bricoleur- son métier l’exige- et malgré  une mauvaise fracture à ses débuts, il est revenu plus fort que jamais. Discret mais efficace et appliqué sur un terrain, vous ne l’entendrez pas s’en prendre à l’arbitre, à l’adversaire ou à ses coéquipiers- son éducation l’en préserve- ; son frêle et longiligne gabarit blanc en font un excellent sauteur doublé d’un terrible et rude plaqueur qui se multiplie aux quatre coins du terrain avec facilité et nonchalance: « un esprit sain dans un corps sain » qui se donne corps et âme sur un terrain et son œil fortement commotionné  s'en rappelle encore lors d’un championnat de France récent contre Armentières.

Maxime 3Il sait aussi sortir de sa réserve et blaguer grassement avec ses intimes- sa fameuse blague du curé qui se "branle dans un seau" tourne dans les vestiaires-, ses imitations de Johnny dérident les plus imperméables : «  Ah ! Que ! tu connais Johnny toi ?  » : son sourire malicieux et moqueur illumine alors un visage juvénile lorsqu’il se laisse aller à la gageur et à la plaisanterie très régulièrement, avec des phrases bien à lui: il a toujours le mot pour rire, un drôle de bout en train qui cache bien son jeu derrière ses tâches de rousseur et sa tignasse d’irlandais bouclée : il a excellé lors due weekend à Vielmur avec des One man show hilarants et des « foutages » de gueule: tout le monde se souviendra du retour  de cette épopée, quand dans le minibus, il réveilla les huit autres passagers d’un cri de goret qu’on égorge à cause d'une crampe.

Notre Roux, en vieux Renard, sait que le temps lui est compté : Maxime 7

« Le bonheur est dans et sur le pré. Cours-y vite, cours-y vite. Le bonheur est dans et sur le pré. Cours-y vite. Il va filer.

Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite. Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.

Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite, dans l’ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.   Maxime 4

Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite, sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.Maxime 5

Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite, sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.

De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite, de pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer."

Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite. Saute par-dessus la haie, cours-y vite ! Il a filé ! » Paul Fort 

Partenaires Internet 2020