Ren 1Tout le monde connaît le second président : René Plessy, ancien footeux qui tenait commerce d’électroménager rue de la Rép ; Jeff et Jean Luc, ses deux fils, qui s’illustraient en « second row », le poussèrent à prendre au pied levé la présidence lors de la démission prématurée de RV. Sa « Normandie » et sa « Magdelon a un pied Mariton » résonnent encore dans nos têtes, sa gouaille charmeuse et belliqueuse et ses discours savoureux – écrits par la discrète Raymonde son épouse- ont bercé notre jeunesse : de Stow à Fourmetot, il conquit ses lettres de noblesse pendant dix saisons, le club passa de la quatrième série à la division d’honneur, d’une équipe séniors à deux et l’EDR naquit. Rene 3Ren 2

Yvette Biet ( six présidences quand même) et Anne-Marie Vernoy représentaient déjà la gente féminine au bureau. Les fins de saison étaient marquées par un buffet pantagruélique en sa chaumière…les Tournées Outre-Manche par son humour si franchouillard et nos soirées par l’originalité. Le bar des Alliés » de Mr et Mme Jourdan, « La Forge »   de Mr et Mme Calle, « Le Bivouac » de Roger de Corsica Nation puis de Danny et Christine, les restaus à Aizier, Fort-Moville, Les Baquets … terminaient nos troisième-mi-temps enchanteresses du dimanche, insouciance de notre jeunesse.Ren 4Ren 5

 

 

Connexion