HASSAN : UN GRAND FRERE

 

Hassan les Grands Freres

 

Hassan2Le RCPA est une Grande Famille où se côtoient toutes les générations, toutes les origines sociales,  professionnelles, confessionnelles, politiques, géographiques et dans cette nombreuse parenté d’aujourd’hui, le Grand Frère joue un rôle essentiel pour l’épanouissement, la formation, la transmission des valeurs de la communauté risloise du rugby: la dernière soirée de parrainage en est l’illustration. Une bonne vingtaine de « quadra » qui essaient de rattraper le temps perdu   encadrent chaque dimanche les plus jeunes  sur le terrain ou initient les plus petits le samedi. Hassan fait partie de ces anciens - mais il n’a que 35 ans- sur qui le coach Loulou peut compter aveuglement car c’est un homme de confiance, un garçon solide, généreux et sérieux.Hassan champion

Tout comme Tatayé, Lhassen Idrissi Moulaï débute au CAPA Hand, un jeu de mains où son adresse et sa rapidité font déjà merveille à l’aile. Mais au lycée Prévert avec les Latte et Maleplatte, ses profs d’EPS, il découvre le Sport Roi : il apprend vite le bougre et il  devient un ailier et arrière indispensables : il faut dire qu’avec les Lecacheux, les Marie, Guillosson, Coulon et autres, il participe aux championnats de France UNSS : le voilà définitivement piqué. Il intègre l’équipe juniors où il retrouve cette bande de potes généreuse et enjouée qui joue pour le fun mais aussi pour la gagne : vite, il intégrera dès1988 les séniors sous la houlette de Gilles Langlois et de Jean Marie Leguyader qui feront confiance à ce garçon charmant, volontaire et appliqué.Hassan

Les campagnes parisiennes, bourguignonnes ou nordistes de Fédérale 3 lui permettent de s’aguerrir rapidement au jeu plus musclé et tactique de la Fédérale 3. Sa vélocité, ses cadrages débordements, sa solidarité constante, sa félinité et son agressivité maîtrisée en font un élément essentiel du jeu de ligne rislois de l’époque où il conclut naturellement les déferlantes en s’échouant dans l’en-but.

Hassan4Mesuré, calme, sage et posé, Hassan a su, comme beaucoup de ses devanciers, mettre entre parenthèses quelques années, sa carrière rugbystique pour se concentrer sur son avenir professionnel : ce devoir accompli, il a ravivé la flamme qui sommeillait en lui grâce à Thierry Leleu qui n’hésite pas à le retenir en équipe 1 où son expérience, sa combativité et son envie s’illustrent chaque dimanche: à 35 ans, il a encore les qualités d'un jeune sportif et tout le tonus nécessaire pour jouer quand son boulot le libère : un exemple. Sportif dans l'âme, il ne peut s'empêcher et n'arrive pas à penser à la retraite : le titre de champion de Normandie Honneur de la saison passée est pour le moment son dernier Trophée.

Aujourd'hui, il vient d'être l’heureux papa d'une adorable petite Imane et travaille dans la région parisienne – mais si vous le voyez « s’envoler » aux ailes, le « pilote » ne prend  pourtant pas  l’avion-. Issu d'une grande famille, le Grand Frère rentre chaque week end pour les siens qu’il chérit par dessus tout : ses parents, frères et sœurs, sa tendre épouse et son petit trésor. Mais au RCPA, Hassan est un aussi ce Grand Frère, respecté, discret et honoré : un de ces maillons importants de ces dernières décennies : un garçon d'une extrême gentillesse et qui donne toujours le maximum. Et comme il dit souvent en paraphrasant le stadiste toulousain : "RCPA un jour : RCPA toujours !!!"

Hassan « le beau, le bon, le viril, le fort ou le bienfaiteur » est un type bien, un ami précieux, un partenaire apprécié, un joueur redoutable, redouté et un fier Pont Audemérien, sa gentillesse et sa modestie et toutes ces qualités précitées en font  le Grand Frère Idéal. Surtout, continue de veiller sur tes Familles, Hassan. Inch Allah,  Vieux Frère!!

Partenaires Internet 2020