« CHAPEAU ! » 

RICHARD COEUR DE LION

 

 Richard3

 

Richard1A la fin de saison 2009, Richard Carrère, notre président depuis dix ans (le temps passe vite mais use) a tiré sa révérence. Notre Roi Richard n’est pas de ceux qui s’exposaient médiatiquement ou qui cherchaient par le truchement d’une responsabilité à assouvir une ambition personnelle, non il ne s’est jamais mis en avant mais sa présence permanente( il est vrai que c’était un arrière rugbystiquement parlant) , sa disponibilité sur tous les fronts, son engagement de tous les instants, sa générosité dans tous les domaines, son sens du partage et sa confiance dans le travail d’équipe ont largement contribué à propulser notre cher club aux avant-postes du comité territorial dans tous les domaines malgré toutes sortes de difficultés: les résultats, le développement et la vie du club le prouvent ô combien…Notre président à vie se retirait après de bons et loyaux services dans la plus grande discrétion. En cette période de Fêtes , il sera à l’Honneur dans ce 27 ème portrait, un Hommage tardif certes mais sa présence au sein du bureau , sa disponibilité constante et la confiance de son ami de toujours le président Hamel témoignent de son éternel engagement car il fut et est toujours notre Père Noël.Richard2

« Ricardo » comme on l’appelle souvent ( amusante l’association de ce surnom affectif , alchimie de son apéro méridional préféré ), nous l’avons vu débarquer de sa lointaine Provence, sans accent, svp, un beau soir d’entraînement des années 80 et depuis, il perdure : ailier plaies et bosses ( trois, quatre pour les amateurs de troisième mi-temps), play plus maintenant comme nous tous mais boss une décennie ( il y a du René chez Richard ) de notre cher club, chanteur accro, acrobate équilibriste ( jeu de bouteilles, un peu normal pour un fervent animateur des soirées qui enchantent et déchantent aussi d’ailleurs ), membre du bureau, co-président  et puis président, entouré de ses amis qu’il rassemble à chaque occasion de mêlée.

Richard4Originaire du département de l’Ariège, préfecture Foix, un nom prédestiné pour les cirrhoses qui nous guettent, lui, les six roses, il les a offertes à Anne, comme lui native du Sud –Ouest , dans le Gers . Fils et fille d’enseignants, King Richard, cœur de « Lyons »- où il atterrit en raison des mutations professionnelles des parents, ( les conquêtes espagnoles et les campagnes anglaises le couvrirent de gloire et de bobos, souvenirs que ressasse la mémoire épique de Sylvain ) et Princesse Anne, mère-veilleuse Dame de Fer, et Sœur Anne, patiente, vit toujours revenir brave heart à son chevet, le brun ténébreux et la belle blonde, étaient faits pour se rencontrer dans notre Normandie, et comme les chiens ne font pas des chats, comme ils ne savaient pas quoi faire, un peu comme nous tous, ils perpétuèrent  la tradition familiale. En saignant et en regrettant les temps anciens de leurs parents, ils dispensent leur savoir aux petits normands pour le maître d’école et aux futurs athlètes pour le professeur d’éducation sportive.Richard5

Pour Richard, la vie de rugbyman était belle à l’aile, sa rapidité et ses cadrages affolaient les défenses de ligne de l’époque, ses compères et fidèles amis : Dédé, Pinou, Dom, Philippe lui donnaient des caviars qu’il dévorait avec appétit. Sa « Carrère » rugbystique fut brisée in England : il ne fonctionne plus que sur une guibole depuis un quart de siècle et cette tournée légendaire au pays de leurs prénoms anglo-saxons se termina à l’hosto de Cheltenham la rotule fracturée : il fut le seul français à prolonger un séjour Outre-Manche, to beer or not to beer.

Richard6Aujourd’hui : Antoine le brun, le blond Mathieu et le frisé Paul, leurs trois enfants, ces nouveaux mousquetaires de l’équipe première ferraillent avec succès sous les yeux de leur géniteur perpétuant la filiation d’un Nom Carrère qui sent bon le Rugby et la passion.

La gentillesse, l’hospitalité, la disponibilité, la convivialité en bon rugbyman le caractérisent notre Carrère est un « cas rare », et nous pouvons sur son air favori entonner: « Nos amis sont les Carrère, Nous en sommes tous très fiers. S’ils n’étaient pas nos amis, Nous en  serions tous contrits ! »

Chapeau *  Richard, en espérant que ta future Retraite de professeur des Ecoles, te donne l’occasion de profiter  de tes Temps libres pour enfin te consacrer vraiment au Rugby !

* «  Mon Chapeau a quatre bosses » fut le tube de nos héroïques soirées d’autrefois et notre président notre Luis Mariano.

Partenaires Internet 2020