PRINCESSE EMMA

 

Emma (2)

 

Emma (5)Trois ans déjà que Princesse Emma côtoie la gente masculine des rugbymen, trois ans déjà qu’avec Camille, devenue une amie, elle s’adonne à ce sport viril pratiqué par de bruts et solides gaillards  mais cette année, elle est toute seule au milieu de 23 gaillards d'à peine 15 ans : il en faut du courage pour les affronter physiquement d’abord mais surtout moralement, et bien ce n'est pas un problème pour Emma puisqu'elle en a à revendre à tel point qu'elle a su se faire accepter et respecter par l'ensemble du groupe sans aucun problème.Emma

Emma, pour tous les éducateurs qui ont eu la chance de la diriger- en particulier notre ami Benoît- c'est un bonheur de gentillesse, de respect et de camaraderie. Toujours discrète en dehors du terrain, elle semble se métamorphoser lorsqu'elle le jeu démarre : un Docteur Jekyll et Mister Hyde sommeille en elle. C'est au centre de l'équipe qu'elle fait étalage de tout son talent et si elle n'est pas dotée d'un gabarit extraordinaire et d'une vitesse redoutable, elle a cette faculté à toujours faire face à la situation et à toujours remettre son équipe dans le sens de la marche grâce à un sens tactique superbement développé et grâce à une grande intelligence de jeu remarquable pour son âge. Enfin, en raison de sa technique naturelle, elle trouve toujours le geste juste lui permettant de mettre à terre le molosse faisant deux fois son poids, de faire la passe juste qui va décaler son ailier ou de faire le pas ou le crochet qui va faire avancer ses copains.Emma (1)

Mais Emma n’est pas qu’une rugbywoman, c’est aussi et surtout une jeune fille agréable, sociable et solidaire. Elle est par exemple déléguée de sa classe. Princesse Emma dOvaliesElle cherche un peu son frère de temps en temps, comme tous les enfants - pas plus, pas moins mais sera toujours prête à le défendre contre ses parents en cas d'injustice. Elle est leader de sa classe, en UNSS mais aussi chez les éclaireurs de France : son regard noir d’avant match exprime sa volonté de gagner et de donner le meilleur d’elle-même, pas facile de la faire sourire pour une photo à ce moment-là, tant elle est concentrée et attentive aux consignes. Sportivement, elle ne résiste pas dès qu'elle voit un ballon, quelque soit la forme. Elle aime le collectif : elle a arrêté le karaté alors qu’elle était ceinture marron. Elle avait pourtant décroché plusieurs podiums départementaux, régionaux et avait même participé aux championnats de France. Elle avait été sélectionnée en équipe départementale avant d'arrêter.

Emma (1)Autant dire qu’Emma, au potentiel rugbystique indiscutable, n’est pas appréciée que par ses performances sportives mais par  un ensemble  de qualités humaines qui font de cette jeune fille, une princesse de son temps, bien dans ses baskets et qui n’attend pas le Prince Charmant pour vivre intensément  de ses passions et poursuivre le chemin qu’elle se trace. Bon vent, Princesse Emma et que ce  conte de fées se  termine comme tous les comptes de faits et gestes d’un match de rugby !

Partenaires Internet 2020