Achille News 

LES PETITS MINOT

DEVIENDRONT

 

GRANDS

 

Les MinotLe rugby est une affaire de Famille où l’on aime d’ailleurs bien laver son linge sale (au sens propre comme au sens figuré). Ainsi le rugby national a connu les légendaires frères Boniface, la lignée narbonnaise des Spanghero, j’en passe et des meilleurs et notre club a vécu des moments de gloire avec les Mouchel, les Oper, les Laigle, les Gréco et autres et  aujourd’hui les Carrère, les Legrand reprennent le flambeau mais l’école rugby prépare déjà la relève ainsi les Tiévant, les Leleu, les Baril, les Valparaiso … se multiplient et parmi ces générations de fratries, les Minot font figure d’exemple.20172018semaine21articleseniors1

Les trois Mousquetaires Minot jouent au rugby dans presque toutes les catégories : Edgard en moins de 13, Jean Baptiste en moins de 15 et Achille en moins de 17 ans : ils ont tous connus la catégorie des moins de 7 que JB a fréquentée en premier. Tous passionnés, ils ne ratent pas souvent l’occasion de retrouver leurs amis, même si de temps en temps, des obligations familiales bien légitimes ou des erreurs d’aiguillages les tiennent éloignés des terrains pour leur plus grand malheur (il est vrai que lorsque les horaires ne privilégient pas les rassemblements, il faut jongler avec les déplacements de la maison éloignée et si maman et papa font largement le nécessaire, il y a  quelques couacs, après tout, les parents n’avaient qu’à faire des triplés pour simplifier le problème). Heureusement, tous les trois ont choisi le même sport et viennent de laisser tomber la musique pour se donner davantage à leur passion, au grand dam de leurs parents. 

20172018semaine21articleseniors4Achille, l’aîné, évolue devant et a déjà suivi les stages départementaux et régionaux ; taciturne, réservé et timide, il a trouvé au rugby de quoi s’éclater et décharger l’agressivité qu’il accumule silencieusement car le grand Minot… tord ses adversaires: un chef de file de l’équipe des moins de 17 ; JB,  plus rêveur  et discret, mais pas moins actif, hésite encore entre le jeu d’avant et d’arrière  tant ses qualités sont intéressantes car le moyen Minot…de pas sur le terrain et lorsqu’il prendra conscience de ses possibilités, il s’affirmera davantage ; Edgar, le plus volubile et le plus agité, se montre déjà très rusé et efficace au poste de demi de mêlée, sa vista et sa lecture du jeu en font déjà un leader , au four et au moulin : le petit Minot… trie les ballons. Ces sympathiques et agréables garçons blonds  n’ont pas fini de faire parler d’eux  et nul doute qu’un jour l’on retrouvera ces trois graines de champions en équipe première poursuivant ainsi la tradition familiale  du RCPA, les Minot deviendront grands.

Partenaires Internet 2020