BEBERT, L'EXPERT

 

BebertComme son compère Denis, Pascal Hébert, presque quadra, vient de tirer sa révérence… tous ces vieux « grognards », la garde rapprochée de Loulou,  auraient mérité de sortir brillamment sur un nouveau titre mais les Tangos banlieusards ne leur laisseront que des regrets et une dernière fois, ils refirent amers le match, incriminant leurs vieilles jambes et au passage l’arbitre, mais satisfaits et heureux d’avoir partagé le temps d’une nième saison leur expérience et leur enthousiasme avec de nouvelles générations. Car Bébert ne les compte plus les saisons sous son seul maillot, bleu et rouge, fidèle des fidèles, il fut de toutes les campagnes depuis plus de 20 ans, il en vécut des heureuses et des plus tristes, comme celle de mai dernier où tous les efforts consentis ne furent pas récompensés.Bebert1

Bebert3Le séduisant et sémillant Bébert  ( le seul à ma connaissance, à arborer régulièrement, le costume cravate ) sévissait à ses débuts à l’aile, rapide, incisif et percutant, il concluait avec panache les déferlantes risloises ; puis il s’exerça au centre, à l’arrière et même quelquefois en troisième ligne  avec toujours le même bonheur et cette envie de franchir la ligne davantage qui le caractérisait, ramassé  et   volontaire, toujours à la pointe de l’attaque et prompt à défendre, ses plaquages dévastateurs ont annihilé bien des offensives et comme toute cette génération il a su se mettre au service des autres sur le terrain mais aussi pour le club.Bebert2

Il entra au bureau, épaula Denis pour la plaquette pour des tâches obscures mais essentielles : le relationnel et le sponsoring car nous étions rentrés dans le monde de la communication, la vraie, celle du contact humain et Bébert, discret et efficace, sut canaliser et optimiser toutes les énergies même si les délais et les retards le personnalisaient, sa vie professionnelle compliquée en semaine à Paris et ses weekend end étriqués à Pont Au l’excusent  amplement. Grâce à lui et son carnet d’adresses, les publicités fleurirent dans notre bulletin, améliorant ainsi l’ordinaire…mais Didier, Guy et d’autres, forts de  cette réussite poursuivront son… leur œuvre. (La dernière mouture sortira officiellement le vendredi 16 octobre)   Bebert4

Alors oui, Bébert, merci pour toute cette stratégie innovante que tu as mise en place, pour ce parcours de rugbyman amateur et passionné, tous ces liens que tu as tissé patiemment avec nos partenaires et amis et tous ces sacrifices personnels qui permettent aujourd’hui au club de vivre mieux  et, comme dimanche dernier, reviens  souvent sur le bord de la touche, ta présence et tes sourires, suffiront  à galvaniser ceux qui auront pris ta place. Il y aura au moins deux heureux, Faustine et Louis qui en profiteront davantage.  A bientôt donc car sûr, tu seras toujours parmi nous dans les cœurs.

Bebert la playmateBebert5

Partenaires Internet 2020