20172018semaine23seniors1

La vie d’un club comme celle de ses membres n’est jamais un long fleuve tranquille, le RCPA n’échappe pas aux diverses péripéties qui jalonnent une saison riche en événements et n’est jamais assuré  de connaître à l’avance une sérénité et une stabilité indispensables : le monde amateur et bénévole est ainsi fait mais 2017-2018 connaît dans l’ensemble plus de bonus que de malus sur le plan sportif.20172018semaine23seniors3

Commençons par les choses qui fâchent : en premier lieu cet effectif séniors encore bien maigre qui ne permet pas de se projeter pour les coaches : deux équipes chaque dimanche restent encore un objectif trop fragile mais la bonne volonté et l’engagement de quelques irréductibles permet en cette période hivernale et de blessés de tenir ; en second, c’est un impondérable lié au temps et cela pour toutes équipes, les terrains interdits à répétition usent les plus motivés, joueurs comme entraîneurs… la bonne nouvelle de ce côté  vient de la mairie qui met à l’étude un terrain synthétique…

20172018semaine23U163Si tout n’est pas encore rose comme le permis, côté bonus, la remontée à la 4 ème place des séniors 1, avec trois victoires consécutives et un dernier match nul  à l’extérieur et l’équipe réserve qui a bien débloqué son compteur avec trois victoires maintenant s’appuyant sur un effectif très jeune et quelques vieux briscards : 7 ème place sont porturs d'espoir mais la route est encore longue et les accidents sont toujours possibles. Les équipes U 14, U 16 et U 18 connaissent également des résultats flatteurs et pourraient se qualifier toutes les trois (1 er, 2 ème et 1 er) de leur poule. Pas mal pour la suite d’autant que si l’EDR ne joue pas souvent, le magasin de nos plus jeunes se trouve lui aussi bien garni même si les conditions d’entraînement sont loin d’être paradisiaque…le risque de perdre quelques éléments liés à ces perturbations et à d’autres extérieurs est à appréhender.20172018semaine22U12120172018semaine20U144

Une assurance tous risques pour le RCPA qui continue son p’tit bonhomme de chemin en ce cinquantième anniversaire. A suivre : « C’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses » nous dirait Tatayé.

Partenaires Internet 2020