PORTRAIT CIV

LesBaril29

DES BARIL

Les Baril7

 

EXPLOSIFS !

 Les Baril1Planquez-vous, pelotonnez-vous, bouchez-vous les oreilles, la mèche scintille, ça va péter ! 3, 2, 1 : Explosions … de talents ! LesBaril28Julien et Alexandre Baril, chacun à leur image et place, sont les détonateurs « nouvelle génération » des lignes arrière de cette saison de transition du RCPA. LesBaril27Les Baril10Nos deux frères commencèrent le rugby très tôt à l’EDR du RCPA passant de catégorie en catégorie en subissant blessures et pépins, arrêts… et études studieuses.  Les Baril8Ils s’adonnèrent d’abord à l’équitation puis à la natation avant de découvrir le rugby pour les initier aux joies d’un sport collectif. Le sage Patrick, le papa, devint un éducateur discret, fidèle et disponible, sans jamais leur imposer sa présence. http://rugbyclubpontaudemer.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=136:portrait-lvi-1-1-1-1-baril&catid=12&Itemid=139)

Les Baril2Julien, l’aîné (bientôt 22 ans) : une Bombe sans retardement : confiez-lui l’obus et ce pacifique si tranquille au sourire si amical devient une fusée aux multiples étages et Les Baril4aux réacteurs surpuissants : du gaz et du peps à revendre, une énergie éruptive qu’il met au service du collectif. Des démarrages violents à l’aile ou au centre, des crochets dévastateurs, des percussions à fragmentations, des retours à l’intérieur déterminants, des plasticages agressifs et des déflagrations percutantes  caractérisent son engagement intensif. En dehors du rectangle vert, Julien retrouve sa quiétude naturelle ; attachant et réservé, son intelligence et sa clairvoyance lui donnent le recul nécessaire dans la vie familiale et étudiante comme sur le pré. Les Baril6Sa vitesse d’exécution, ses prises d’initiatives rapides, sa vélocité, sa technique sans failles,  sa rage et sa passion  le métamorphosent : un costume qu’il endosse sans ostentation pour le bien d’autrui.  

Les Baril19Alexandre le Petit : de la Dynamite : il  porte son prénom étymologiquement et littéralement : « repousser virilement l’ennemi », un guerrier qui protège. Son poste d’aboyeur à la mêlée, de chef de meute, le pousse,  en leader naturel, à donner l’exemple depuis ses débuts sur les champs de bataille rugbystique : un conquérant qui n’a peur de rien. Les Baril21Pourtant sa bonté et sa gentillesse se lisent sur son visage poupon et son charme naturel lui ouvre bien des opportunités dans la vie. Mais ce volcan en sommeil entre vite en éruption à son poste de prédilection derrière les gros qu’il cornaque avec la maîtrise d’un vieux renard. Pas besoin d’allumage, la combustion est rapide, l’implosion imminente se déclenche dès l’engagement. Les munitions qu’il distribue à son poste de prédilection deviennent des armes offensives dangereuses. Les Baril26Une vision du jeu et une vista que ses années de pratique ont développées le sortent souvent de situations périlleuses quand la canonnade adverse  se déchaîne. Ses jaillissements tranchants provoquent la débâcle dans les lignes ennemies : une torpille qui rate rarement sa cible.

Les Baril20Des jambes et des têtes : « Juju » « se mastérise » en mathématiques et marche dans les pas de papa ; « Alex » se prépare à nous équiper en prothèses auditives-va y avoir du boulot-. Les Baril5
Les deux « frérots », sans oublier Mathieu, le ravisé, qui passe son bac S d’abord après des années à l’EDR, ont cultivé leur rugby grâce aux expériences arbitrales au niveau régional (Alexandre fut même arbitre national en UNSS) : une formation et une implication supplémentaires qui comblent beaucoup de lacunes de joueurs et un autre regard sur le jeu et ses règles complexes.

Les Baril13Heureusement que l’effacé et secret Patrick et la discrète et douce Muriel, tous les deux volleyeurs, décidèrent de faire découvrir un sport collectif à nos formidables projectiles car ces « Baril-là » sont de bonnes pâtes, à consommer « al dente » sans modération et à toutes les sauces.Les Baril18

Partenaires Internet 2020