PORTRAIT CV

Blandine1

SAINTE BLANDINE

 

Blandine7« Il vaut mieux s’adresser à Dieu qu’à ses saints » comme le dit le proverbe et pourtant le quotidien nous apprend qu’un subordonné est plus souvent accessible et performant qu’un responsable voire un chef. Blandine, Sainte Blandine, Blandine Rémond en est la parfaite illustration. Sanctus ! Sanctus ! Sanctus ! Trois fois Sainte.

Sanctus Blandine enfant, « la caressante ». Dès son plus jeune âge, dans sa campagne verdoyante de Colletot, Blandine entendit-elle des voix en comptant les moutons ? Assurément les voix de Mère Véronique et de Père Dominique Rémond (on se demande ce qu’ils ont dû faire ces deux-là) et même du Père Noël. Blandine5Pas de vocation au sens littéral : « appel », car notre bergère blondinette est une « enfant de la balle » ovale - on peut en être une et ne pas la prendre au rebond, surtout quand on est une fille-. Blandine11La petite Blandine commença donc par les bébés nageurs en eaux troubles puis s’essaya quelque temps à la gymnastique à la Française Risloise de notre chère Chantale, poursuivit par l’escalade et enfin  courut le 'guilledou' à Sport Aventure. Sportive et dynamique, elle participait tous les mercredis à l’USEP et à l’UNSS du lycée Prévert où le rugby de papa la rattrapa.

Blandine17Sanctus Blandine,  « la flatteuse » ado engagée, prit alors sa vie rugbystique en mains : double licence au RCPA et à l’EAC. Ses pratiques sportive précédentes lui donnèrent des bases solides :Blandine2 confiance, adresse, maîtrise, esprit de compétition et d’émulation, motivation… qu’elle exploite au mieux, soutenu vous le pensez bien par un père ravi. Blandine12Notre ange blond léonin impressionne par sa volonté et sa détermination sur le terrain  au service d’une technique irréprochable que les apprentissages familiaux ont contribué à rendre parfaite. Blandine4Malheureusement les blessures et pépins s’accumulent et l’écartent trop rapidement des terrains qu’elle chérit tant. Blandine10Le rugby féminin en est à son balbutiement. Blandine13Blandine9Alors elle s’engage, la voilà à la FFR pour la coupe du monde, au comité régional et départemental : bon sang ne saurait mentir : autrement dit « les Kiens ne font pas des Kattes ».Blandine8

Si Sanctus Blandine « la sage adulte » se cherche professionnellement, elle devient tout de suite un archange au sein du RCPA, une mère Thérésa ou une sœur Emmanuelle, aux côtés de Dieu le Père Dominique (Nique Nique) : une de ses  arbitres (au côté de Gaëlle), une de ses éducatrices ( cette saison avec son tendre chéri le samedi), une de ses nombreuses dirigeantes indispensables dans le rugby d’aujourd’hui: Blandine3si elle suit son homme le samedi, elle ne le lâche pas le dimanche non plus puisqu’elle les accompagne comme responsable terrain, infirmerie, matériel…Blandine19Extravertie, elle parle facilement à tout le monde, permet ainsi de tisser des liens solides indispensables à la vie collective d’un groupe, favorise les relations intergénérationnelles et interclubs avec nos amis du CSG, crée ces passerelles qui engendrent la solidarité et la bonne humeur, n’hésite pas à montrer ses talents culinaires les vendredis soirs d’entraînement ( on parle encore de la tartiflette de novembre)- pas de raisons que son préféré soit le seul à en profiter, en bien ou en mal- . Blandine14Elle trouve son Salut dans la multiplication des … tâches mais surtout elle s’épanouit pleinement auprès du Bienheureux et précieux Achille, éducateur, joueur et plus si affinités.

Blandine15Un peu Chiante mais trop gentille  et amusante : Sainte Blandine n’est pas une esclave : Blandine, une Lyonne, ni martyrisée, ni torturée, ni égorgée mais Blandine libérée pour le Bien d’autrui. Sacrée Blandine : au moins, elle, la voilà déjà béatifiée.Blandine18

Blandine16Dominique Rémond, Christelle Berrier, Blandine Rémond : Sainte Famille, Sainte Trinité, Jouez pour Nous ! Amen !

MERCI à nos PARTENAIRES MAILLOTS

Connexion