Amitiés

20192020semaine3breve3L’été n’est pas que propice à la pêche comme pour notre ami Ti Nail mais aussi au rangement : notre Chris préféré, the number one of number ten, a retrouvé dans un tiroir cette photo souvenir de Titi, au mieux de sa forme, avant le match sur ce bon vieux terrain de Saint Paul… qui lui aussi a bien vieilli. Merci Chris pour ce précieux moment de nostalgie… il est vrai que la flamme de notre blondinet fut ravivée lors du spectacle des 50 ans par ses complices de toujours.

C’est une tradition qui perdure depuis plus de 10 ans, un grand nombre de 90 a pris la bonne habitude de se retrouver chaque mois d’août à Oléron pour passer quelques jours à vivre ensemble comme au bon vieux temps…les Loulou, Bocquet, Manu, Did’s, Tautau… ils ont même atteint en période de pointe, le nombre de trente… de quoi faire deux équipes et une troisième mi-temps arrosée d’un sauvignon bien frais et copieusement nourrie aux bonnes huitres d’Oléron bien sûr.20192020semaine3breve1

20192020 semaine3Breve11« Les Grands Equipes ne meurent jamais » dit on communément mais les Grands Joueurs n’en finissent pas eux non plus de rechausser les crampons : ainsi notre Chris national, non international treiziste, vient-il de participer à un Tournoi de Master League à l’âge de 52 ans, toujours aussi virevoltant et aussi passionné. Y reviendrait- ti pas faire une pige à son club de cœur ? Le prince « Churmant » est passé à travers : «  Moi ça va mais un joueur de l’autre équipe s’est cassé le cheville, pauvre homme!  Un peu de contact faisait plaisir mais on se rappelle assez vite que c’est un sport très physique! » Bloody Rugby !

20192020 semaine3Breve12

20192020semaine3billetdecirconstances21Si les joueurs des années 90 se retrouvent chaque été à Oléron, la génération 86- si talentueuse et si titrée-, vient de se retrouver l’espace d’un week end aoûtien: à l’initiative de Mathieu Lasnon et de Fabien Cadinot, la joyeuse bande a rallumé le feu de leur vingt ans et de leur passion commune. Une première qui pourrait perdurer comme leurs aînés.

MERCI à nos PARTENAIRES MAILLOTS

Connexion