C'est la réserve qui va se charger d'ouvrir les hostilités. Déjà victorieuse à Flamanville, les coéquipiers de Benoît Demoré comptent bien enchaîner un deuxième succès à l'extérieur. Pour cela ils reçoivent le soutien de deux joueurs de la première, Alexandre Demoré et Gauthier Caltot. Ce renforcement permet à notre ailier de poche, Paul Lenormand, de retrouver son poste de prédilection au talon.

Le match commence et déjà l'état du terrain restreint les ambitions de jeu des deux équipes. Le match s'oriente vers du jeu au près des rucks. À ce jeu-là, ce sont les rislois les plus forts, et grâce à de beaux enchaînements, les visiteurs inscrivent un premier essai sur une ouverture au large, par l'intermédiaire d'Anthony Petit qui signe le premier essai de sa carrière. Pont-Audemer va doubler la mise en deuxième période avec un essai de Gaultier Caltot et s'imposer 12 à 5 malgré l'essai de l'espoir pour Saint-Lô.

L'équipe réserve termine l'année sur deux belles victoires, cette équipe mélangeant jeunes, moins jeunes et nouveaux venus développe un jeu de plus en plus séduisant. Affaire à suivre en 2018.

Après ce premier succès, c'est au tour de l'équipe première de terminer l'année en beauté pour creuser l’écart avec le fond du classement et profiter des fêtes dans la sérénité.

À l'instar du match de la réserve, le match de la première se révèle être une partie fermée, axée sur un jeu d'avants, le travail de sape commence. La tension est palpable entre les deux équipes mais en dépit de quelques coups de sang, la partie reste correcte et c'est Pont-Audemer qui va ouvrir le score en premier par l'intermédiaire du feu-follet Forrest Dylan Gump. Une fois encore notre ailier fait parler sa pointe de vitesse et dépose la défense en bord de touche pour aller planter un essai qui lance idéalement les rislois. La transformation de Paul Carrère est manquée, 5-0. La réaction des Manchots ne se fait pas attendre, à la suite de fautes bêtes, les rouges et bleus subissent les assauts d'un lourd paquet d'avants et encaissent un essai sur un ballon porté, 5-5. La boue s'accumule sur les vêtements, les jambes sont lourdes et chaque erreur peut coûter cher. Grâce à une pénalité de Alexis Oper, Pont-Audemer prend la tête 8-5 et conserve cet avantage jusqu'à la mi-temps.

La seconde période démarre, aussi engagée et rude que la première, mais Saint-Lô fait des fautes, beaucoup de fautes, ce qui permet aux visiteurs de se dégager. Arrive alors la mauvaise nouvelle de l'après-midi, sur un des rares débordements possibles, Antoine Lebourg se coince la chaussure dans la boue au moment d'être plaqué, la cheville craque. Après une longue attente, la radio le confirme, fracture de la marginale postérieure, notre centre repart avec un joli plâtre de la préfecture de la Manche. Nous lui souhaitons, à lui ainsi qu'à Quentin Récher un prompt rétablissement.

Retour au match et aux coups de boutoir assénés par les rislois sur leurs adversaires, visiblement moins frais. A la suite d'un pilonnage intensif des avants, l'ouverture se crée en bout de ligne pour notre jeune ailier Hugo Bar qui dépose lui aussi la défense et inscrit un essai pour sa première titularisation en première. A la suite de la transformation de Alexis Oper Pont-Audemer mène 15-5.

Mais dès le coup d'envoi, sur une incompréhension avec l'arbitre, Saint-Lô obtient une mêlée à 5 mètres de la ligne et réduit à nouveau l'écart, 15-10.

Le dernier quart d'heure ne verra aucun point être inscrit, mais un gros combat de la part des rislois tant dans la conquête que dans les moments chauds en défense.

Le coup de sifflet de l'arbitre signe la délivrance des joueurs qui s'imposent pour la première fois de la saison à l'extérieur et terminent de la meilleure des manières une riche année 2017.

L'ensemble du groupe seniors et moi-même souhaitons de belles fêtes de fin d'année à toute la famille rouge et bleue. Nous vous souhaitons de bonnes vacances et vous donnons rendez-vous l'année prochaine pour la suite du championnat. Achille Minot.

Partenaires Internet 2020