LogoRCPA 100pxLe RCPA tient toujours la première place du championnat Honneur (ou Pré-fédéral) et la cinquième en Réserve, presqu’au firmament : avec douze victoires pour une seule défaite au Havre au cours de la première journée, et dix victoires pour trois défaites et un nul pour les réservistes : un effectif conséquent, savant mélange d’anciens et jeunes talents issus de la formation risloise renforcé par quelques licences doubles. Il reste deux rencontres à disputer Quevilly et Elbeuf, les deux dernières contre Bernay et RMSA seront soumises à la péréquation. L’objectif montée est atteint, le titre est en point de mire. Le reste du club poursuit sagement ses innovations et ses initiatives sous la houlette de nos deux co-présidents Fred et Dom. Seul bémol et il est de taille le manque d’éducateurs à l’EDR car Pontochon fonctionne à merveille en U 14, U16 et U18. Nous reviendrons sur le sujet dans les semaines à venir.20212022semaine24sniors3

20212022semaine133Le RNR occupait une place de relégable inconfortable, mais la victoire de ce vendredi à Vannes a sonné la révolte, il reste encore quatre matches à jouer : deux à domicile et deux à l’extérieur. N’enterrons pas les Lions, le maintien est possible, le potentiel est là même si quelques carences se sont montrées lors des dernières rencontres : le club s’est renforcé de cinq joueurs qui devraient apporter une richesse de banc plus importante et plus expérimentée après le drame que le club a traversé. Nul doute que le RNR de Jean et ses partenaires ne soient pas capables d’un pareil exploit…Tout est encore possible, quatre points d’avance sur le poursuivant Bourg, tout est à faire.20212022semaine27EDR21

20212022semaine29brves5L’équipe de France de Fabien Galthié vient de prouver au monde entier qu’elle était de retour : Un Grand Chelem magistral, des rencontres de haute volée, des joueurs exemplaires de solidarité et de courage et des talents à tous les étages avec quelques individualités monstrueuses : un régal de jeu devant et derrière qui promet pour la future Coupe du monde 2023.

Trois sur trois à ce jour : espérons que ces étoiles ne soient pas touchées par des météorites ou des trous noirs, que le chaos ne les pulvérise en annihilant ainsi ces comètes en scintillance.  Que l’étoile du berger guide nos astéroïdes préférés et que le RNR tienne l’alignement !

Partenaires Internet 2022