20212022semaine36billetdecirconstances2Le SC Bernay avait réussi à classer ses deux équipes dans le Top 4 des deux championnats Honneur et Réserve sans aucun forfait. Nos voisins revenaient à une place qu’ils avaient souvent connue et présentaient des jeunes dans toutes les catégories qui participaient avec réussite : las, pour un relevé en décembre, il manquait un licencié en U 16 et U 19 pour respecter les normes, privés de phase finale en équipe un. Le travail sérieux d’un club et de tous ses passionnés se trouvait anéanti avec les conséquences qu’elles pourraient avoir sur les dirigeants, joueurs et encadrement. Le regretté Alain Ply, emblématique président du SCB, présidait la commission des règlements de la Ligue et se montrait plus large d’esprit avec ces règles qu’il faudrait réviser à l’aune de la prochaine saison : le rugby amateur n’a plus la cote. Alain, son exemplarité -et sa disparition- ont stimulé des vocations : consultez le facebook du SCB et vous constaterez la vitalité du club mais la priorité est au terrain et pas forcément dans les bureaux à décrypter les règlements- bon d’accord une p’tite relecture aurait été salutaire ou un p’tit rappel  . Le RCPA avait connu pareille mésaventure dans les années 70 et nombre de dirigeants avaient quitté le club. JP Urnous doit toujours ressasser ces moments difficiles.

Règlement « flou » encore pour nos jeunes en double licences avec le RNR : Crabos, Reichel ou Espoirs. Une communication plus affinée entre joueurs, entraîneurs des deux clubs et parents pour les mineurs devrait améliorer ce fonctionnement. Le club joue le jeu de les voir évoluer au plus haut niveau. Les plus jeunes devaient respecter des quotas de matches pour jouer avec les Pontochons.

20212022semaine133Concernant les Espoirs, et en qui concerne Octave par exemple, c'est un peu différent ...Il  n'a pas pu jouer en double licence avec Pontau car il est au Centre de Formation, qui a des obligations et règlements propres au CDF....S'il n'avait pas été au centre de formation, il aurait pu avoir une double licence avec Pont-Au, comme certains de ses coéquipiers avec Yvetot, Mont-Saint-Aigan... l’année prochaine, Pont Au étant en Fed 3, ce règlement spécifique ne s’appliquera plus. Une bonne nouvelle.LogoRCPA 200px

Pourquoi toujours servir les plus huppés ?    Sans les Petits clubs comme les nôtres, il n’y aurait pas ces formations patch-work au niveau national  chez les RNRistes.  

« Dura lex sed  lex » diront les plus intransigeants mais il en va de la survie de nos clubs amateurs à l’aube de nouveaux changements. (La loi est dure mais c’est la loi)

PS1 Certains prédisent la fin des sports collectifs   dans moins de vingt ans (nouvelles pratiques de sports, nouvelles mentalités, nouveaux comportements). Nul doute que de telles mesures nous précipitent vers les abîmes.

PS 2 Ce plaidoyer à plus de libertés d’interprétation ne cautionne absolument pas les propos outranciers de certains sur les réseaux sociaux.

Marcel Sénioris, ex joueur, ex éducateur, ex arbitre, ex dirigeant, ex président, ex secrétaire du CD 27, ex membre du comité de Normandie, retraité donc mais libre penseur. Sans étiquette sinon celle du bon sens.

Partenaires Internet 2022