TRANQUILLE COMME BAPTISTE 

 

TranquilleBAPTISTE (1)Le « pape » Benoît Seys n’est pas encore mort­-l’autre oui-, portrait XXXIV : « Habemus Papam»:http://rugbyclubpontaudemer.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=1072&Itemid=82, mais il a un Bon fils -. Sommes-nous revenus à l’époque des Borgias, des Médicis, non bien sûr, François, pas le François français mais l’argentin- pays du football privilégié par le père et le fils lors de leur jeunesse égarée - ne le tolérerait pas - et le petit Baptiste baptisé très tôt Titou par sa sainteté est bien le clone de son papa de pape, il marche - non pas sur l’eau- mais sur ses traces divines.TranquilleBAPTISTE (2)

Calme, paisible, timide, réservé, tranquille bien sûr, en un mot Serin en apparence, Baptiste écume, grésille, bouillonne, bout de l’intérieur. Titou  commença comme gardien de but dans les catégories jeunes du CAPA foot comme son paternel, mais à force de tourner en rond dans la cage, de côtoyer les terrains de rugby du Parc des Sports où sévissait son géniteur et ses nombreux amis rugbymen, il rejoignit les moins de 11 ans sous la férule d’Eric Oper qu’il ne quitta qu’à l’orée des séniors pour un break de quelques années. Le « Big Ben » suivit son rejeton tout au long de sa formation ; Le petit Titou, tutti quanti, joua à tous les postes, passant de demi d’ouverture à trois quart-centre ou ailier, de deuxième ligne à  la troisième tant le garçon était disponible, athlétique et réceptif. Vous pensez donc bien que Titou, Lamaison Rouge et Bleue, il connaît.TranquilleBAPTISTE (4)

TranquilleBAPTISTE (3)Depuis le milieu de la saison dernière, Baptiste fait le bonheur des équipes séniors : un passage obligé par l’équipe réserve et après quelques matches, les automatismes sont revenus sous la houlette de Tex et des Stéphane. Le gaillard, un beau Poirot, devient au fil des rencontres indispensable au rendement de l’équipe ; son potentiel n’est pas encore au maximum ni en seconde latte ni en troisième; perfectionniste dans tous les domaines, il ne demande qu’à apprendre ; très exigeant avec lui-même et envers les autres - ce qui peut déplaire-, il n'est jamais satisfait de ce qu'il produit (normal pour un jeune agriculteur) et pense que cela pourrait être mieux. Adroit, avec ses mains comme avec ses pieds, il se déplace avec aisance et intelligence, participe avec clairvoyance aux bonnes actions, se montre généreux dans le combat et tire la langue sur le côté quand il agit sur le terrain comme Benoît - les deux B-, il ne lui manque que la flamboyante moustache. Au dire de son papa poule, il manque encore de rugosité, de vice et d’agressivité mais Linda, sa maman, se contentera de retrouver son fils entier et toujours aussi beau. Un tendre quoi, qui a séduit la belle AmandineTranquilleBAPTISTE (6)

TranquilleBAPTISTE (7)Très sociable, toujours le sourire, les yeux bleus pétillants de malice, Titou, bon vivant et toujours de bonne humeur, aime plaisanter et taquiner les gens. Mais au travail, il se révèle  très courageux, droit et honnête et adore la besogne : se dépenser pour lui, pour les siens  comme pour les autres car Baptiste Seys ne considère rien comme acquis. Pour lui tout se mérite grâce au travail et au dur labeur ! Ça tombe bien  car son métier est un investissement de tous les instants. TranquilleBAPTISTE (5)Seys est un nom flamand qui signifie armée victorieuse : il nous faudrait alors d’autres soldats de sa trempe.

Partenaires Internet 2020