Gouel (1) 

VERY GOUEL,  THANK YOU

 

Gouel (3)Ne vous méprenez pas, ce n’est pas une leçon d’Anglais ! Arnaud Gouel, surnommé O’Gouel,  en référence au deuxième ligne ( et là pas de friture ! )  rouquin irlandais O'Connel (sûrement son fils caché), futur joueur du RC Toulon et capitaine du XV du Trèfle,  ne joue au rugby que depuis trois ans. Notre « Irishman rislois », « branché » sports  passa par le foot, le hand, le cyclisme sur route, la course à pied... de riches expériences qui lui assurèrent une adaptation précoce (l’adresse, l’endurance, l’esprit d’équipe et du jeu… autant d’atouts disponibles immédiatement)  et des titularisations en équipe première dès sa première saison de « haute tension » pour des débuts  en fédérale 3 : curieux de tout voir et de tout savoir, il s'adapte de son mieux à toutes les situations transcendé par un bon esprit de compétiteur, « générateur » d’envie : il apprend vite à l’écoute de tous les conseils avisés et sait se faire violence, l’expérience viendra car à 26 ans, il est loin d’être usé.Gouel (2)

Si Arnaud vient de deux termes germaniques : "arn" qui signifie "aigle" et "walden"  "commander" ou "gouverner". Ce prénom évoque la majesté de l’oiseau de proie, symbole de liberté, d'agressivité et de puissance…autant dire que notre seconde latte robuste devrait fondre sur l’adversaire et  imposer son gabarit gaillard : sa gentillesse et sa timidité naturelles contrarient encore ses velléités de combattant :  perfectionniste et toujours en recherche d’excellence, « Nono » se métamorphosera avec le temps en guerrier  belliqueux : des progrès dans ce domaine en attestent, comme le souligne son coach Tex, mais le « courant » agressif est encore alternatif . 

Gouel (5)

Discret, réservé et taiseux, notre gaillard porte un patronyme breton populaire chez nos voisins seinomarins : voile, oiseau, forge … autant de sens qui affole le « réseau » étymologique mais qui n’effraie pas notre technicien électricien chez ERDF rompu aux coupures fréquentes et aux astreintes: d'un esprit vif et alerte, d'une nature optimiste, il sait pouvoir compter sur sa bonne étoile et n'hésite pas à saisir les opportunités quand elles se présentent à lui : Il a besoin de se sentir aimé et reconnu pour aller de l'avant.Gouel (4)

Originaire de Routot, fiancé à la charmante Stéphanie, papa d'un petit garçon adorable de 3 ans nommé Thymeo, supporter du Stade Toulousain, notre gentil costaud est un dur au mal qui partage de vraies valeurs : humainement Enorme ! Que la « force »  soit avec lui et il deviendra Monsieur 100 000 volts! Watt else ?

Partenaires Internet 2020