SUPER  G

 

SuperG (1)

SuperG (2)Super G n’est pas un  Super Héros, ni Superman, ni Super Mario,  non, notre Super G est un moins de 18 assidu dans notre « magasine » préféré depuis déjà quelques saisons- 10 déjà-. Guillaume est un garçon au charme discret qui jouit d’un riche achalandage : vous trouverez dans ses rayons, en vrac, un judoka confirmé, un musicien vertueux : apprentissage de la guitare sèche  puis électrique, un skieur émérite - normal avec un titre pareil - un lecteur passionné, un écrivain précoce – scribe régulier des articles moins de 13 et 15 ans  et poète sentimental et sensible sommeillent en lui depuis belle lurette - un comédien talentueux à la diction assurée :« Grand, Gros, Gras, Grain d'orGe, quand te déGrandGrosGrasGraindorGeriseras-tu ? », tout en conciliant sur les présentoirs, une tête bien faite - au sens propre comme au figuré - des dispositions certaines pour des études supérieures à condition d’être stimulé en permanence - et enfin, en tête de gondole, un goût prononcé pour notre sport et ses amis du rugby. SuperG (3)

Cet « ado Bonheur » - Eh oui !, ça existe ! n’a pas attendu les Années du même nom pour s’épanouir : tendre et sincère, plein d’humour : réflexions, saillies et jeux de mots- et déjà très mature, il sait rester humble et disponible aux autres, certes il est parfois – souvent - distrait, maladroit  dans les gestes du quotidien (les lois de la gravité ne  sont pas encore toutes maîtrisées malgré un goût prononcé pour la physique), capable de dormir très longtemps, voire très longtemps comme ses congénères mais notre « Conquérant » porte bien son prénom dont l’étymologie germanique nous dévoile une volonté farouche et un sens affirmé de la protection… Bénédicte et Gil, les heureux « propriétaires ou gérants », peuvent se réjouir de  posséder un pareil « produit », ce « G Utile » profite à tous en premier à ses parents et même à son petit frère Antoine qui le lui rend bien. Cette «  denrée » rare est un véritable « Enfant du Paradis »… d’ailleurs « Valparaiso », son patronyme, le prédisposait sans doute à cet « étalage » prolifique de qualités en boutique… qu’il lui revient d’entretenir et d’exploiter : notre «  paresseux » peut se montrer quelquefois partisan du moindre effort.   SuperG (5)

SuperG (4) « Un esprit sain dans un corps sain », l'activité physique et intellectuelle étant également nécessaire à son épanouissement, Guillaume se délecte au rugby : le « 4 G »  est en devenir : sa Générosité se distingue  dans son engagement aux quatre coins du terrain : son physique de sportif déjà aguerri plaide en sa faveur : calme, posé et réfléchi, Super G est un Gladiateur qui arbore une panoplie complète, d’alleurs Fab, son coach n’hésite pas à le placer en troisième ligne ou au centre – commercial ?- tant son intelligence et sa combativité font merveille : il perfore les lignes adverses, slalome entre les lignes adverses- normal, non-,« cartonne » en défense, déborde d’énergie et de présence, se montre adroit balle en main et prend les bonnes initiatives : le sens du devoir le guide : se sacrifiant pour ses coéquipiers et donnant toujours le meilleur de lui-même. Après les rencontres, comme dans son quotidien, sa Gentillesse légendaire n’a d’égal que sa Gaieté enjouée et réservée qui anime l’escadron où son complice, le petit ange Gabriel, lui donne la réplique. A n’en pas douter, Guillaume  sera un Galant Homme : courtois, attentionné, fidèle, droit… tel que le Rugby et ses ancestrales valeurs véhiculaient à sa naissance…pas étonnant que la saison passée, il fut de toutes les sélections normandes et que le Gaillard - déjà la 8 G, il est en avance – n’a pas fini de nous surprendre.SuperG (6)

Descendant d’une lignée d’aventuriers, du Chili à la Sicile, des Alpes à Pont Au, G Express prendra le large au gré de ses futures études… de nouvelles conquêtes l’attendent,  sa curiosité l’aiguillonne, friand de contacts et d’échanges, Guillaume ira loin, très loin comme ses ancêtres, c’est tout le bien qu’on lui souhaite. En attendant, il se conforme avec respect et discipline aux règles familiales alors profitons de sa présence et soyons heureux de faire partie des élus de son entourage !

 

NOBI L’ALCHIMISTE

 

NOBI20132014 (4)

 

NOBI20132014 (1)Pour faire le portrait de l’oiseau Nobi Corréa, pas un oiseau au sombre plumage - un merle siffleur-quoique, ou un corbeau délateur mais un drôle d’oiseau, exotique à souhait, coloré, chatoyant ;

Prendre d’abord quelques renseignements auprès d’Alexandre Demoré, son compère « mastérisé » de Chimie des médicaments à Mont Saint Aignan et qui l’a introduit au club il y a tout juste deux ans, après un acharnement de tous les instants ;

Lui demander initialement l’origine de ce prénom : japonais, héros d’un manga ? Égyptien, un dieu ? Un néologisme savant ? Un diminutif étranger ? Non, pas du tout, Nobi est un prénom courant de Guinée Bissau. Voilà un éclairage intéressant ;NOBI20132014 (3)

Puis Classer ces informations : sa vie premièrement: aussi bizarre que celui puisse paraître, Nobi est né à Saint Germain Village à deux encablures du vénérable stade Saint Paul où il est resté deux ans avant de migrer avec ses petits frères Jérémy et Maxime et sa famille au Havre (sa maman « masterchiefé » elle aussi, lui mitonne des petits plats qu’il partage avec ses amis) ; brillant étudiant ( major de promo, svp), il travaille au Havre où son zèle excelle, travailleur infatigable et toujours à la recherche de la performance. Deuxièmement : ses loisirs et activités : comme beaucoup de rugbymen, Nobi a joué au football en DHR, svp, comme attaquant puis il s’est essayé à la boxe-même pas peur des yeux au beurre noir- ; notre pépite  aime danser la salsa diaboliquement et chante remarquablement, il se produit même dans des bars à Rouen et au Havre- on attend donc avec impatience un petit concert au club- vous l’avez compris, notre redoutable séducteur aime la fête et dans la jungle des soirées, notre « panthère noire » charme  toutes les lionnes et tigresses aux griffes acérées. NOBI20132014 (5)Troisièmement : ses qualités et défauts : Nobi est fidèle en amitié et son intégration rapide au club démontre une sagesse et une patience exemplaires ; ses amis savent qu’ils peuvent compter sur lui en toutes circonstances : une perle …. Son penchant pour le Rhum est de notoriété publique mais le Whisky ne lui déplaît pas non plus : des excès qui lui jouent quelques fois des mauvais tours - Il s'est perdu pour rentrer chez Alexandre, rue Sadi Carnot – s’embrouille, alcoolisé,  dans des explications confuses  aux infirmières de l'hôpital de Pont-Audemer surtout à 7h du matin en leur précisant qu’il était né blanc mais que… Son téléphone ne le quitte jamais, sans doute pour retrouver son chemin mais quand il arrive, c’est souvent en retard, souvent le dernier arrivé : « Monsieur ne se presse jamais ». Un peu douillet- les séquelles du foot mais un comble pour un rugbyman-, il s’écoute beaucoup, passionnément ;NOBI20132014 (2)

Choisir ensuite quelques mots ou expressions du vocabulaire de la chimie en rapport avec le rugby et notre portrait : marqueur ; tubes à essai ; ballons ; formule ; réactif ; agitateur ; précipité ; capteur ; état ; éprouvette ; structure ; tension ; traitement… que l’on  greffera métaphoriquement et humoristiquement dans ce « tableau » ;

Et Assister aux performances sur le terrain de notre « félin » aux crochets déroutants et aux courses folles et chaloupées- il doit traîner son gros popotin : son patrimoine génétique pourtant très mode- mais ses qualités physiques de vitesse, de souplesse, d’adresse lui permettent de prendre les devants à défaut du derrière. Agile et véloce, il déborde son vis-à-vis et transforme « alchimiquement » une gonfle mal négociée en ballon d’or ; il lui reste encore à progresser techniquement et mentalement dans le combat pour affronter l’adversaire mais sa présence et son travail sérieux à l’entrainement sont des garanties suffisantes pour le propulser comme un ailier incontournable de l’équipe première, s’il est épargné par les blessures, sa fragilité musculaire étant son talon d’Achille. 

 NOBI20132014 (6)

Choisir enfin un titre accrocheur : DJOBI CORREA ou DJOBA NOBI ou DJOBI CORREA  DJOBA NOBI ou ALCHIMISTE et  ALCAPONE ou NOBI ONE QU’EST NOBI ou NOBI L’ALCHIMISTE que nous retiendrons. 

L'alchimie d’un portrait réside dans la matière qui la compose et cette transmutation des données devient cet exercice de style. Nous sommes tous porteurs d’une légende personnelle qui est notre projet particulier et favorable : son accomplissement dépend de notre capacité à retrouver nos envies profondes : « Si vous écoutez votre cœur, vous savez précisément ce que vous avez à faire sur terre » en cela, Nobi est un Alchimiste qui a trouvé sa trajectoire et son itinéraire de vie… l’oiseau est enfin libre de voler de ses propres ailes, ça tombe bien pour l’équipe  et le club. 

 

ROMAIN

 

« LE MEDECIN RUGBYMAN »

 

Romain Docteur (5)

 

Pièce en 3 actes de Pascale et Marc

La pièce se déroule de nos jours à Pont Audemer et sa contrée. Le personnage principal, Romain, calme et vif, perspicace et intelligent, pas encore 20 ans, blond aux yeux bleus et aux tenues vestimentaires sportives, s’aventure avec audace sur le chemin tortueux de l’existence.

Acte I :

Romain Docteur (1)Romain n’est pas un Saint, ni un Empereur, ni un Pape, encore moins un Chiffre LXXV, Romain est le fils aîné de la serviable et disponible Famille Tiévant ( longtemps Pascale et Marc, ses sympathiques parents préparèrent les goûters de l’école de rugby) : ses deux petits frères cadets (façon de parler) Thomas et Nicolas, comme lui,  fréquentèrent l’école de rugby très jeunes mais lui, qui n’a pas vingt ans mais déjà dix ans de rugby, vient de commencer de longues études de médecine (2ème année). Petit gabarit, voire frêle, mais volontaire et tenace, passionné de sports en général et sportif accompli : tennis à 4 ans,  natation à 5 et enfin hand à 7- normal pour un beuzevillais- avant de rejoindre le RCPA. Notre toubib blondinet est resté fidèle au Sport Roi sans discontinuer depuis ses débuts en 2004. Romain Docteur (7)L'été, il pratique le surf, le bodyboard, le stand up paddle, la planche à voile ; les sports de glisse le rassasient et n’ont plus de secrets pour lui puisqu’il aime les sensations fortes : déjà  un baptême de parapente et bientôt un saut à l'élastique le récompensera de ses engagements et soifs de découvertes. Vous croiserez notre « Médecin volant » sur les vagues basquaises,  dans les airs alizéens et … sur le pré vert car les challenges ne l'effraient pas, il aime se surpasser et se fixer des objectifs même s'ils sont difficiles à atteindre : Son fort caractère lui permet de s'affirmer facilement et en cas de décisions importantes à prendre- les diagnostiques ne sont pas toujours faciles à déterminer-, il est « l'homme de la situation » : une maturité précoce et un sage discernement habitent notre « docteur ».   Romain Docteur (4)

Acte II :

   Romain Docteur (2)Notre « Diafoirus » a toujours su ce qu'il voulait et s'est donné les moyens d'y arriver… Longtemps, collégien, «  le Médecin malgré lui » envisagea de s’orienter vers le sport étude rugby de Honfleur avant de se décider à suivre ses copains au lycée Prévert ; il gravit ainsi les échelons dans les différentes équipes du Regroupement rislois sous la houlette du Grand Sgeg pour lequel il a toujours une grande admiration. Il joua également le mercredi en UNSS sous les ordres - pas le Conseil encore- de Nico et arbitra même les  championnats de France de rugby cadettes en 2012 à Saint Affrique : autant dire que le « futur Carabin Chérubin  » était déjà overdosé de l’ovale. Le bac en poche, notre « Sganarelle » prépara le concours de médecine en passant une année pratiquement coupé du monde, sauf pour quelques matchs de rugby lui permettant de décompresser, un exutoire indispensable pour éviter le surmenage intellectuel : «  Men sana in corpore sano ». Le concours réussi, le P2 continue à jouer en dehors des dates de partiels - qu’il vient à nouveau de réussir-. Et comme il est toujours en manque, « l’apprenti » a rejoint l'équipe de rugby de médecine le jeudi avec le même état d’esprit : une certaine sagesse qui peut devenir philosophique pour un si jeune garçon.Romain Docteur (3)

Acte III :

Ouvreur - exercera-t-il la chirurgie ? - le « futur praticien » est au cœur des « opérations » du jeu : posé, calme, intelligent, il dissèque et analyse rapidement l’organisation adverse, juge et choisit, tout en respectant les consignes, les gestes opératoires les plus appropriés : sa maîtrise née maintenant d’une longue expérience lui confère une certaine autorité nécessaire à ce poste délicat : son coup de pied presque chirurgical et son jeu de mains de Romain sont des bistouris et scalpels sanguinaires. La défense est encore un point où il doit progresser mais son jeune âge et le poids de ses études l’en dispensent pour le moment à ce niveau de fédérale.  Le plus important pour lui au rugby, c'est sa bande de copains et surtout de prendre du plaisir à jouer… Le rugby est sa bouffée d'oxygène et un moyen de se défouler physiquement. Fin 2005, les entraîneurs lui avaient discerné le diplôme de « Super Rugbyman », le surnommant le persévérant. Il supporte l'équipe de Biarritz que toute la Famille est allée encourager en 2010 : sensible, il gardera toute sa vie une émotion particulière et une fierté mesurée de sa rencontre avec Serge Blanco. Les trajets en car sont l'occasion de se faire la voix et d'entraîner tout le car à chanter à tue-tête. Ses meilleurs souvenirs : les matchs du tournoi des VI nations au stade de France avec le club, les nombreuses rencontres du Top 14 avec ses parents et les tournées sur deux jours du club chargent d’émotions et d’intensité ce « toubib » très réceptif et perméable à l'ambiance, souvent dynamisé par une bonne atmosphère affective et qui donne alors le maximum de lui-même…autant de traitements qui ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale mais très efficaces pour notre « Malade Imaginaire ».Romain Docteur (6)

Si le « Rire est Médecin », le Rugby peut être une Thérapie, pas seulement le jeu ( contacts physiques ) mais aussi et surtout l’avant et l’après, où les vertus curatives que sont l’amitié, le partage et la convivialité ( contacts humains ) sont autant de valeurs que Romain a décelées bien vite et qu’il entreprend à son tour de communiquer par une présence discrète en cette période de formation : dommage qu’il n’ait pas eu l’occasion de rencontrer notre président Médecin Jean Lecacheux, du clan des Mac’ Lecach, dont il sera peut-être l’un des successeurs, il lui aurait livré les secrets d’Hippocrate.  Ni No, ni Mabuse encore moins Folamour mais simplement docteur Tiévant, c’est tout le Mal qu’on lui souhaite!

Gauthier (2) 

GAUTIER :  LA TÊTE

 

et  LES  JAMBES

 

 « Les chiens ne font pas des chats » : autrement dit on hériterait des qualités et des défauts de ses parents. Ce proverbe est surtout utilisé pour souligner l’héritage d’un défaut et critiquer ainsi parents et enfants mais dans le cas de notre « rugbyman » du jour, Gautier Caltot, ce sont les qualités sportives et humaines  qui prévalent : Ses parents, des sportifs notoires (athlétisme: poids, demi-fond et fond pour François au niveau régional ; lancer du disque pour Odile : plusieurs titres de championne de France et internationale, svp et contre les Rosbifs, le must) « bodybuildèrent » physiquement et mentalement leur rejeton. Gauthier (7)

« Children are what they are made » et si l’on ne croise plus la grande carcasse dégingandé de François aux quatre coins de la cité risloise  dévorant goulument le bitume  en toute saison, son fiston l’a bien supplée : «  Tel Père, tel fils ». Et si l’enseignante d’EPS Odile a rangé ses disques, elle les a remplacés pour des fonctions au rectorat plus intellectuelles et moins elliptiques: « bon sang ne saurait mentir » : Gautier bon œil, a donc de qui tenir : des jambes de feu et la tête bien faite. Les vacances  en famille avec les inséparables Eudier, fidèles athlètes de haut niveau comme les parents, façonnèrent les jeunes Caltot, contraints de suivre le régime : dès 8-9 ans,  les randonnées à vélo hissèrent Clément et Gautier au sommet du col du Champ du Feu en Alsace (1099m d'altitude pour une montée de 8 kms et un pourcentage moyen de 5,5%). Les deux années suivantes, ce furent  le Cantal (col de Legal  et le Vercors (col du Rousset)- Gautier aimait tellement le vélo qu'il allait jusqu'à prendre ses repas du soir sans quitter les gants-. Il lui a bien vite fallu un compteur afin de connaître le kilométrage parcouru et la vitesse moyenne réalisée lors des sorties vélo. Les randonnées pédestres étaient nettement moins appréciées : Gauthier (3)Un jour, au beau milieu d’une de ces sorties, les petits Caltot rebelles s'arrêtèrent subitement, décrétèrent la grève et  s'assirent aussitôt sur l'herbe en  disant: " On reste là, on attend que vous redescendiez pour repartir ».Gauthier (9) Le leader se nommait Gautier ! Des anecdotes qui prouvent le tempérament, la détermination, la volonté, le sérieux  de cet « athlète en devenir » qui se cache derrière la réserve, la gentillesse, le calme…des qualités parentales indéniables : « Good seeds make good crops ». Il se passionna pour les dinosaures comme toute la génération: « Petit Pied et Jurassique Park » : tyrannosaure, tricératops, diplodocus … ça vous dit certainement quelque chose, pour une autre plus originale : la marque au cheval cabré, Ferrari et son fabuleux représentant dans les courses de Formule 1 : Schumacher.  Il possédait évidemment une belle collection de Ferrari que vous pouvez évidemment visiter et essayer, mesdemoiselles. Gauthier (1)Puissance, force, vitesse, il poursuit aujourd’hui cette quête à travers notre jeu. De ses passions d'enfant, il conserva celle des voitures. Pendant ses études d'ingénieur à l'INSA, il participa au rallye  4L Trophée (Rouen-Marrakech),. Gautier ne pouvait pas manquer cet événement pour lequel cependant les candidats devaient trouver eux-mêmes des sponsors pour financer le projet. Gautier dut forcer sa nature, discrète et peu portée à l'appât du gain, pour aller trouver ce financement : Il s'en acquitta honorablement.

Gauthier (6)Paul Herpin, Curie puis Prévert ont mené le petit « Caillot » au Bac S option Sciences de l’Ingénieur avant de poursuivre de brillantes études en génie mécanique à l’INSA de Mont Saint Aignan. Parallèlement le « Gau-Sport »  découvrit les bébés nageurs puis la compétition au PANC chers à notre D Jaÿ, avant, vous l’imaginez de gagner la classe athlé chère aux Reinaudo et Labbé : ses performances aux épreuves UNSS et FFA   attestent de ses capacités talentueuses mais l’université lui ouvrira les portes du sport collectif : foot et rugby se succèdent. Tout  naturellement, il poursuivit avec des collègues sa carrière chez nos voisins et amis les Tangos de Quevilly avant de rejoindre le RCPA dont le papa fut un des pionniers, il y a quatre ans déjà : « The apple never falls far from the tree » Gauthier (4)

La tête sur les épaules, ce sportif accompli et endurant n’a pas de fourmis dans les jambes, n’a pas la grosse tête mais l’a quelquefois en l’air, ne la perd pas en toutes circonstances et ne prend rien par-dessus la jambe : ses fréquentations assidus à l’entraînement montrent un engagement constant, un bosseur infatigable, un perfectionniste méthodique qui cherchent toujours à donner et à partager sportivement et humainement. Et même si sa timidité et sa générosité le desservent un peu, tant sur le terrain qu’en dehors, sa présence silencieuse témoigne d’un sens du collectif exemplaire, un noble combattant (son prénom l’en atteste) respectueux des règles et de l’adversaire et d’un sain état d’esprit. Ailier ou centre, il suit les consignes en donnant le meilleur de lui-même et sert l’équipe avec intérêt et envie. Gauthier (8)

Vous ne le verrez jamais au premier rang, vous ne l’entendrez pas médire, vous le verrez à distance, vous l’entendrez encourager sur ou en dehors du terrain ses partenaires: l’esprit de famille et sportif inculqué par ses géniteurs lui ont appris à dissimuler ses sentiments et à travailler pour progresser alors «  Brestot, Colletot, Fourmetot, Tautot, … Tayo, Tayo, Ferme ta gueule répondit l’écho ! Not’p’tit Caltot, c’est un costaud ! Gautier, il faut l’apprécier, l’essayer et l’adopter et mieux vaut Tôt que trop tard! » 

Partenaires Internet 2022