LUCKY LUC

Luc (1)

Luc (2)Tout le monde connaît Luc Besson, réalisateur-producteur de films- son patronyme ne nous laisse pas indifférents-, plus encore Luke Skywalker , personnage principal de la trilogie originale Star Wars- mais tout le monde ne marche pas dans le ciel-, les rugbyphiles apprécient Luke Mac Alister, ancien All Black, toulousain puis toulonnais mais qui connaît Luc Le Névanic, même au sein de notre club ? La passion de « sain » Luc pour le rugby et son seul club, remonte pourtant à ses années lycées : Son père Gérard et son frère Gilles contribuèrent largement à développer sa vocation. Notre cow-boy ne joua que deux saisons en scolaire ; il rencontra sa tendre moitié Isabelle dès 18 ans, deux garçons naquirent de cette union : Gwenn qui pratiqua le sport roi des Marsus jusqu’au U14 et Maël le plus jeune qui ne fit que deux saisons. Unlucky Luc : Mécanicien monteur de formation, la vie professionnelle et ses vicissitudes d’aujourd’hui ne lui laissèrent guère de temps pour assouvir ses envies de balle ovale : chômage, formations, l’horizon semble enfin se dégager : Revima à Caudebec en Caux lui donnera la possibilité de se poser ou de s’envoyer en l’air -normal, ce sont des trains d’atterrissage pour avions que l’on y fabrique, c’est tout le mal qu’on lui souhaite. Il revint donc un peu plus tard par le biais de sa descendance puis pour  les valeurs que l’on aime à mettre en exergue.Luc (3)

 Luc (4)

Depuis de nombreuses saisons,  ce taiseux et corvéable donne de son temps, de sa personne, non pas dans la lumière mais dans les tâches les plus  obscures, les moins gratifiantes qui le cachent  des paparazzis locaux : la trousse à pharmacie, la feuille de match, l’accueil des adversaires, la gestion des goûters, le journaliste, l’éducateur discret…  autant de missions que cultive ce fidèle  agent secret du RCPA. Les Marsus bénéficièrent de ses largesses et de sa disponibilité, les moins de 13 ensuite avec son compère Patrick Baril, les moins de 14 avec Guillaume et Eddy et aujourd’hui les féminines avec Ti –Guy : autant de témoignages d’une constance et d’un dévouement gratuit où  « l'homme qui ne tire peut-être pas plus vite que son ombre » garantit détermination, altruisme, gentillesse et sens des responsabilités.Luc (5)

« Le Névanic » signifie en breton «  petit mouton » mais ne vous fiez pas à sa discrétion et à son humilité : notre «  agneau si doux et si innocent »  ne ressemble pas aux bêtes de Panurge et ne se laissera pas tondre: quand il faut défendre le club des attaques et nuisances propres à un groupe nombreux et aux ego surdimensionnés, notre ami « bêle » avec fermeté ses convictions propres à son engagement d’un sport collectif et au respect des hommes… le loup ne rentrera pas dans la bergerie.

« We are not poor lonesome cow-boys and it’s always a long way for a club »

Tagada, Tagada, voilà Lucky Luc: Lucky RCPA!

Félicitations à Blandine Rémond

20192020semaine26Blandine3Blandine a reçu  le prix du bénévolat de la FFR des mains de Bernard Laporte, en récompense de tout son engagement pour le club et la ligue de Normandie.
Elle en a profité pour offrir la plaquette du club au président de la FFR.20192020semaine26Blandine2

 

 

« RAFFI » RAFFUTE ;

« RAFFI » RAVIT ! »

 

Raffi1Raphaël Denis, que tout le monde surnomme « Raffi »,  n’est pas un chanteur - commençons par celui-là, il est sans doute plus connu par les générations actuelles que le peintre-architecte de la Renaissance italienne mais il n’est pas non plus le petit-fils de la Mère Denis, célèbre normande des années 1980 bien qu’il sorte complètement lessivé, essoré de ses matches: "Eh! Ben! ça, c'est ben vrai!". "Non, notre portrait du jour est tout simplement tourneur-fraiseur chez  MGI - une profession qui a disparu des lycées professionnels et qui offre pourtant   beaucoup de débouchés. Il va sans dire que ce métier, notre spécimen de poche, l’applique avec enthousiasme sur le terrain : il fait tourner la tête à ses adversaires quand il les cisaille au placage et qu’il les broie dans sa tenaille : ne comptez pas sur lui pour ramener sa fraise, et si « Raffi » s’énerve, ça lui arrive, c’est contre lui-même : il n’aime pas être pris en défaut.Raffi5

Raffi4Notre pilier petit format est une vraie pile, larges d’épaules mais court sur pattes, joue au rugby depuis six ans maintenant. Son visage juvénile et souriant pourrait encore l’inclure dans une catégorie de jeunes. Et pourtant à 24 ans, ce fidèle et généreux garçon commence une nouvelle carrière au talon avec bonheur. Passé par les U 18 et la réserve qui le vit se bonifier rapidement grâce aux vieilles tiges, notre jeune et courageux « papa-poule » se montre un combattant  acharné et solide : le « petit « prop » » ne lâche rien. Dorine, sa tendre compagne et l’arrivée de sa petite Edène adorée, ont sans doute contribué à l’épanouissement de ce discret et attachant jeune joueur : évidemment il est aux anges notre archange ou à défaut, au paradis, près de l’Edène Park. Coureur et plaqueur infatigables, besogneux et compétiteur, il se multiplie sur le terrain comme dans la vie : électrique, sympathique et enthousiaste, il comble son manque de gabarit par une disponibilité de tous les instants : il est vrai que Saint Raphaël est le saint patron des voyageurs.Raffi3

 « RAFFI », on en RAFFaffole, pas vous ? Les Matines, les Laudes, le Prime, la Tierce, la Sexte, la None, ... que les sonneries des Cloches retentissent pour ce Cornevillais !

20192020semaine20StowLogoRCPA 100pxBonjour à tous,

Le voyage à Stow avance bien. La réservation pour le ferry est faite pour 45, il sera possible  d'ajuster un mois avant le départ. J'ai réservé 5 cabines pour 16 personnes, elles sont toutes prises et il  n'y en a plus de libre sur le ferry. Les fauteuils salon sont confortables et réservés pour 30.Nous sommes pour l'instant 31. Il reste donc de la place n'hésitez pas à en parler autour de vous.J'ai versé 30% du montant du transport maritime et je dois verser la réservation pour l'hébergement.L'hébergement se fait au Travelodge de Burford où nous avions été il y a 2 ans,selon le nombre de voyageurs Il sera possible de loger en B & B à Stow.Aussi je demande à ceux qui ne m'ont pas encore envoyé ou viré les 170€  de le faire maintenant (il y en a une dizaine).Pour le bus nous avons la confirmation : la société des cars ADRIEN nous offre le trajet à nous de prendre en charge le chauffeur et le GO.J'ai un devis "bus"qui s'élève à 6600€. C'est un beau cadeau que nous fait la société des cars ADRIEN sponsor du club.
Dans les 170€ sont compris:
* le transport en bus
* le transport en ferry
* le repas du samedi soir à Stow
* l'hébergement au travelodge de Burford
* le "english breakfast" dans un pub de Burford le dimanche matin
* et éventuellement pour ceux qui le veulent le retour à Pont-Au.
Le départ se fera le vendredi 17 avril 2020 à 19h00 à Colletot chez Dominique Rémond. (Pour ceux qui ne connaissent pas d'autres précisions
viendront)L'arrivée se fera au même lieu le dimanche 19 avril vers 23h00.Si vous avez des questions n'hésitez pas. Amicalement

Big One Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou  06 61 77 21 69

Sous-catégories

Partenaires Internet 2020

Partenaires Plaquette 2020

CEBERT_CHARCUTIER_HD.jpg