PORTRAIT CVIII

 

Paul6PAUL Paul3

 

POSITION

Dans la fameuse Ecurie Taurin-Rosso, vous connaissiez en tant qu’admirateur le char d’assaut, le blindé, le tank, le bulldozer, surnommé Sébastien plus connu sous le diminutif Tautau, célèbre pour ses histoires et son verbe coloré maintenant que le phénomène est à la casse, vous allez vous habituer à un prototype différent, plus profilé, plus aérodynamique, plus véloce et rapide, pas un mulet mais une Formule 1, Paul, le second enfant de la ravissante Christelle et du toujours jeune paternel. Le petit Paul est rentré dans la compétition séniors récemment avec une coque plus légère mais plus mobile qui le place idéalement en troisième ligne sur la grille de départ.


Paul4

 

PORTRAIT CVI

 

MISTER ONE

BigOne5 

FACTA NON VERBA

BigOne18BigOne20Un jour de match, à SAINT-PAUL, j’étais « à l’adresse » (terme de golf) au talon, prêt à entrer en mêlée. Mon esprit s’était quelque peu égaré : je pensais à la Belle Otero, cette envoûtante danseuse et courtisane de la Belle Epoque. Un coup d’œil à l’arbitre me ramena alors à la dure réalité. A ma gauche m’agrippait non pas la Belle Otero, mais bel et bien « Le Vieil Hétéro » !

  BigOne1 Qui c’est celui-là ? Un barbu désormais sans barbe, également identifiable sous nombre de sobriquets : Le Taureau de Sahurs, L’Hétéro de Sahurs, Mollets de Coq, Bigou, Big, B1…en un mot le célébrissime BIG ONE !BigOne2

 

 

 

BigOne4Enfin, célébrissime surtout pour les anciens, car Big c’est un pilier de la première heure, un pilar canal historique, moulé et décoffré dans la pouponnière de Saint-Ouen, façonné par CHIMINE et JPU.BigOne11

Eh ! Oui, lui, ce rouennais pure souche (une seule adresse : 80 rue du Général Leclerc !), à la trajectoire pas toujours très catholique, avait posé ses valises dans cet établissement privé des bords de Risle pour y faire ses humanités comme on dit. Grand bien lui fasse, car s’il n’avait pas choisi ce lieu pour y pratiquer l’ascèse, le RCPA n’aurait certainement jamais compté dans ses rangs cette figure incontournable de l’aventure en ROUGE ET BLEU.  

BigOne12 BigOne13Il s’en est fallu de peu d’ailleurs, car avant d’opter pour le cloître de la rue Sadi Carnot à Pontau, le bougre avait tenté une expérience elbeuvienne à Fénelon !BigOne6

   Eh ! oui, il aurait pu devenir anthropophage en faisant carrière en 1ère ligne au CORE en compagnie du terrible Popo, ce pilier seinomarin qui mordit à pleines dents dans le lobe de l’oreille droite de notre BIG, le faisant maigrir d’un seul coup d’un seul de…5 grammes !

   BigOne7BigOne14Il en connut des mésaventures notre B1 ! Ainsi, à Oissel, faillit-il périr noyé dans une flaque d’eau sous une mêlée écroulée (authentique !).

 Le RCPA est dans l’ADN de BIG, à tel point qu’il n’a jamais perdu de vue le club depuis 1968, et qu’aujourd’hui encore il gère (après que Marcel l’eut fait remarquablement) les retrouvailles régulières des anciens. Il s’est même mué en « Tour Operator de Merde » pour ces mêmes anciens.BigOne15

   Et last but not the least à propos de rugby, c’est grâce au RCPA qu’il a connu BABETTE, son épouse, lors d’une de ces mémorables soirées dansantes annuelles que le club organisait à l’époque. Oui, le taureau a séduit sa belle à la salle des fêtes de Saint-Mards !!!

Hyperactif on vous dit !BigOne19

   BigOne16En effet, même s’il y a surtout le rugby dans la vie de BIG, comme pour nous tous, il n’y a bien évidemment pas que le rugby. Et lui, c’est quand même l’archétype du citoyen pluridisciplinaire : élève, pion puis un temps enseignant à Saint-Ouen, inspecteur des poids et mesures, prof de maths au CFA d’Evreux puis du Val de REUIL où il fit l’essentiel de sa carrière professionnelle, investi dans le syndicalisme, la représentation du personnel, la formation professionnelle, la politique, l’action municipale (adjoint à Sahurs) ; il est aussi le père de trois enfants ; et j’en passe !BigOne8

   Désormais à la retraite, il s’adonne à la peinture et surtout au golf avec ses vieux copains de toujours. D’ailleurs il organise également chaque mois de septembre un tournoi pour les rugbymen du RCPA et les très proches sur le parcours de Pont au Golf.

   BigOne17C’est BIG ONE, le passionné, le fidèle, le généreux…parfois l’intransigeant, mais ça ne compte pas !

   Il est, au même titre que beaucoup d’autres, mais peut-être un peu plus, un symbole de l’esprit qui règne dans ce club atypique (atypique ?), à savoir la simplicité, l’humilité, l’authenticité, le don de soi. Un de ces mecs qui font qu’il est bon de se retrouver régulièrement sur la touche ou au club-house pour deviser, déconner, manger, boire, faire vivre l’institution…et surtout rire. Les choses de la vie quoi !BigOne21

   Ah ! J’oubliais, il s’appelle en réalité Didier LEGRAND ; c’est « l’homme qui agit et qui vaut davantage que l’homme qui parle ».

Acts, no Words !

Action speaks louder than words.

Facta non verba.

Ainsi est B1.

PS : deux petites contrepèteries pour la route :

« Au RCPA la cuvette est remplie de bouillon ».

« Le rugby c’est l’occasion de sonner quelques berrichons ».

Francis Seninck dit Snif, pilier ou talon comme Big One ou B1, journaleux de nos premières saisons en F3. 

 

PORTRAIT CVII

 

TOM POUSSE 

 Tom1

« Un pauvre rugbyman retraité se lamentant un soir assis au coin du feu, dit à sa femme, qui lui servait un jaune:

- Quel grand chagrin pour nous de ne pas avoir d'enfants. Notre maison est si triste tandis que la gaieté et le bruit animent celle de nos voisins.

- Hélas! dit la femme, en poussant un soupir quand nous n'en aurions qu'un gros comme le pouce, je m'en contenterais, et nous l'aimerions de tout notre cœur… ». (d’après Grimm)

Vous aimez les contes voire leur adaptation, alors lisez ces trois ouvrages :

Tom21Tome 1 : « TOM est chéri » ou « TOM Egérie »*1 (bon d’accord, une pt’ite faute de genre que vous pardonnerez tant le jeu de mots fait sourire). Tom est donc le premier fils de la tendre et réservée INGRID et du célèbre, dans notre contrée, Tatayé, Stéphane Vivier*2. Tom3Son cadet, son petit frère Pierre, aussi rugbyman foule déjà son ombre. Enfant de la balle, Tom Tom ou Tomy a débuté à 5 ans au RCPA, n’a jamais quitté le club et s’est vite imposé en ouvreur et trois quart centre même s’il reste polyvalent. Couvé discrètement par sa sommité de père -difficile d’être le fils de…- mais plébiscité par ses pairs, ses partenaires et ses coaches successifs : Tom4Sa progression lui a permis d’être repéré en équipe de Normandie à plusieurs reprises et d’intégrer les meilleurs Normands…Tom16Tom5.il aurait pu rentrer au pôle de Tour mais (tests passés avec succès) mais il lui restait une année de collège à suivre. Il fera les beaux jours du RCPA car c’est son plus grand souhait : intégrer l’équipe première !!!

Tom7

Tom8

 

 

Tom2Tome 2 : « Tracteur TOM  » * 3( bon, faut avoir un p’tit fils pour le connaître) Sa Puissance dévastatrice, son jeu aux pieds précis et long, ses passes millimétrées, sa vision du jeu instinctive, sa prise de décision rapide en font un des fers de lance de cette nouvelle génération en devenir dont le RCPA récolte les pousses depuis quelques saisons et qui n’en finissent pas de régénérer les équipes séniors. Et même s’il doit encore travailler l’explosivité et être plus régulier en défense, notre jeune pousse doit continuer à peaufiner son jeu au pied (très important quand on a un buteur !!)Tom22

Tom13

 

Tom30Tome 3 : « TOM TOM et Nana » * 4 ( Tom ado …sans ketchup bien sûr) : Son dévouement, sa gentillesse, son engagement, sa disponibilité, son état d’esprit de compétiteur le rendent très attachant…un affectif comme son géniteur passionné qui n’hésite pas à voler au secours de ses amis et de ses partenaires sur et en dehors du terrain tant les injustices le révulsent : une personnalité presque double : fort et fragile. Bien sûr, notre courageux garçon, plein de volonté, se doit de progresser dans l’écoute pour être plus fédérateur encore, apprendre tout en acceptant certaines décisions. Tom est en contrat d’apprentissage (BAC PRO) paysagiste et création d’espace vert pour 3 ans : il travaille dans chez « Solutions Jardin ». Scolarisé en internat à Fauville en Caux, l’ « apprenti sorcier » souhaite aller le plus loin possible dans son domaine, voire jusqu’au BTS…et restera sans doute en terre risloise, une bonne terre de semis : bonne nouvelle pour le club à moins que les nombreuses Nanas  de Tom qui ne sont sûrement pas insensibles à ses beaux yeux le détournent du pré.

Tom25Tom Pousse, et plutôt bien, une belle plante, dirons les pépiniéristes locaux, arrosée, amendée, charpentée, équilibrée, sécateurisée par les fidèles tuteurs successifs de ses jeunes années et attend avec impatience sa majorité ( il aura 18 ans le 20 janvier 2020 ) pour rejoindre sa deuxième famille qu’il côtoie depuis tant d’années : une transplantation qui le verra croître au milieu de son jardin. Son boulot, le rugby, le RCPA et le Stade Toulousain devraient lui permettre d’attendre cette échéance.

PETIT TOM HIER !

                                                   GRAND HOMME DE DEMAIN ?

Bonus

  • Tom61 Tom et Jerry 

https://www.bing.com/videos/search?q=TOM+et+Jerry+dessins+anim%c3%a9s+&&view=detail&mid=9222FDD69E8CED0D54039222FDD69E8CED0D5403&rvsmid=A181F108366697407255A181F108366697407255&FORM=VDRVRV

  • Tom202 Portrait de Tatayé, son pé : rugbyclubpontaudemer.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=205:portrait-vii-tataye-le-retour-si-loin-des-yeux-si-pres-du-coeur&catid=12&Itemid=139
  • 3 Tracteur Tom :

https://www.youtube.com/watch?v=MfOpizzQq_E

  • 4 Tom Tom et Nana :Tom26

https://www.youtube.com/user/tomtometnana

PORTRAIT CV

Blandine1

SAINTE BLANDINE

 

Blandine7« Il vaut mieux s’adresser à Dieu qu’à ses saints » comme le dit le proverbe et pourtant le quotidien nous apprend qu’un subordonné est plus souvent accessible et performant qu’un responsable voire un chef. Blandine, Sainte Blandine, Blandine Rémond en est la parfaite illustration. Sanctus ! Sanctus ! Sanctus ! Trois fois Sainte.

Sanctus Blandine enfant, « la caressante ». Dès son plus jeune âge, dans sa campagne verdoyante de Colletot, Blandine entendit-elle des voix en comptant les moutons ? Assurément les voix de Mère Véronique et de Père Dominique Rémond (on se demande ce qu’ils ont dû faire ces deux-là) et même du Père Noël. Blandine5Pas de vocation au sens littéral : « appel », car notre bergère blondinette est une « enfant de la balle » ovale - on peut en être une et ne pas la prendre au rebond, surtout quand on est une fille-. Blandine11La petite Blandine commença donc par les bébés nageurs en eaux troubles puis s’essaya quelque temps à la gymnastique à la Française Risloise de notre chère Chantale, poursuivit par l’escalade et enfin  courut le 'guilledou' à Sport Aventure. Sportive et dynamique, elle participait tous les mercredis à l’USEP et à l’UNSS du lycée Prévert où le rugby de papa la rattrapa.

Blandine17Sanctus Blandine,  « la flatteuse » ado engagée, prit alors sa vie rugbystique en mains : double licence au RCPA et à l’EAC. Ses pratiques sportive précédentes lui donnèrent des bases solides :Blandine2 confiance, adresse, maîtrise, esprit de compétition et d’émulation, motivation… qu’elle exploite au mieux, soutenu vous le pensez bien par un père ravi. Blandine12Notre ange blond léonin impressionne par sa volonté et sa détermination sur le terrain  au service d’une technique irréprochable que les apprentissages familiaux ont contribué à rendre parfaite. Blandine4Malheureusement les blessures et pépins s’accumulent et l’écartent trop rapidement des terrains qu’elle chérit tant. Blandine10Le rugby féminin en est à son balbutiement. Blandine13Blandine9Alors elle s’engage, la voilà à la FFR pour la coupe du monde, au comité régional et départemental : bon sang ne saurait mentir : autrement dit « les Kiens ne font pas des Kattes ».Blandine8

Si Sanctus Blandine « la sage adulte » se cherche professionnellement, elle devient tout de suite un archange au sein du RCPA, une mère Thérésa ou une sœur Emmanuelle, aux côtés de Dieu le Père Dominique (Nique Nique) : une de ses  arbitres (au côté de Gaëlle), une de ses éducatrices ( cette saison avec son tendre chéri le samedi), une de ses nombreuses dirigeantes indispensables dans le rugby d’aujourd’hui: Blandine3si elle suit son homme le samedi, elle ne le lâche pas le dimanche non plus puisqu’elle les accompagne comme responsable terrain, infirmerie, matériel…Blandine19Extravertie, elle parle facilement à tout le monde, permet ainsi de tisser des liens solides indispensables à la vie collective d’un groupe, favorise les relations intergénérationnelles et interclubs avec nos amis du CSG, crée ces passerelles qui engendrent la solidarité et la bonne humeur, n’hésite pas à montrer ses talents culinaires les vendredis soirs d’entraînement ( on parle encore de la tartiflette de novembre)- pas de raisons que son préféré soit le seul à en profiter, en bien ou en mal- . Blandine14Elle trouve son Salut dans la multiplication des … tâches mais surtout elle s’épanouit pleinement auprès du Bienheureux et précieux Achille, éducateur, joueur et plus si affinités.

Blandine15Un peu Chiante mais trop gentille  et amusante : Sainte Blandine n’est pas une esclave : Blandine, une Lyonne, ni martyrisée, ni torturée, ni égorgée mais Blandine libérée pour le Bien d’autrui. Sacrée Blandine : au moins, elle, la voilà déjà béatifiée.Blandine18

Blandine16Dominique Rémond, Christelle Berrier, Blandine Rémond : Sainte Famille, Sainte Trinité, Jouez pour Nous ! Amen !

MERCI à nos PARTENAIRES MAILLOTS

Connexion