Hommage à Toto, notre ami

Tautau24Sébastien, Bastien, Séb, Toto, chacun a choisi un prénom, un nom, un surnom, en ayant la chance de te croiser dans sa vie. Je ne pensais pas un jour devoir écrire ces mots dans ces circonstances. Pour moi, tu es Toto et rien ne t’effacera de nos mémoires tant tu as marqué toutes les personnes qui sont là aujourd’hui et celles qui auraient aimé être là.

J’ai pleuré le premier jour où je t’ai rencontré et tous ces derniers jours. Entre les deux, je n’ai fait que rire avec toi, pendant plus de 40 ans.

Je te rencontre la première fois en 1981, un mercredi après-midi sur un terrain bétonné de Handball à l’école Hélène Boucher, nous avons 10 ans. J’ai ce jour-là la malchance d’être le goal de l’équipe que tu affrontais avec ton école.Tautau12

Nous prenons la raclée de l’année, je prends des missiles pendant une heure par un mastodonte roux et frisé, plus grand, plus haut, plus fort que chacun d’entre nous. Ce jour-là, totalement dépassé, je sors du terrain et je pleure. Mais qui est donc ce mec en face ?

Un an plus tard, nous nous retrouvons tous les deux au Collège Pierre et Marie Curie, et deux ans plus tard, nous constituons une équipe de Rugby au Collège. Celui-là il nous le faut dans notre équipe me dis-je. Il y a déjà Frédo, ton ami de toujours, Bertrand, Fred, Christophe, Jérome, Gilles et tous les autres. Très vite je découvre un mec sympa, discret, un peu timide, mais déjà un sportif complet. Handball, Athlétisme, fort dans tout ce qu’il touche. Toto est adroit, puissant, explosif, véloce et plus costaud que tous les ados de son âge.Tautau13

Un jour d’interclasse de Hand au Cosec, tu pars en contre et te retrouve en un contre un avec le gardien. Le malheureux eut la mauvaise idée d’écarter les jambes pour t’empêcher de marquer. Ses parties génitales furent dispersées « façon puzzle » par ton tir puissant. Je te revois te tourner tout rouge et rieur vers les tribunes totalement hilares, mais toutefois compatissantes avec l’adversaire.

20222023semaine7TotoetsesfidlesamisSébastien Taurin, notre Tautau, s'est éteint ce samedi soir à Becquerel vers 23 heures après avoir mené un combat de tous les instants depuis maintenant trois ans  contre un cancer tenace et insatiable. Nos pensées accompagnent sa discrète Christèle, sa tendre épouse, sa Tétel, ses enfants chéris Justine et Paul, et ses fidèles amis dans ces douloureux moments.  Nous n'allons pas oublier de sitôt son sourire radieux, ses saillies discrètes et son optimisme à toute épreuve. (le deuxième à gauche sur la photo de droite à côté de Denis et le cinquième à droite en jaune debout à côté de son ami Loulou)i20222023semaine7Tautau2

Une cérémonie aura lieu au Crématorium de Petit Quevilly le vendredi 14 octobre à 15 h 30. Une urne pour des dons à destination du centre Henry Becquerel vous y attend.

Pour ceux qui souhaitent lui dire un dernier adieu, Sébastien sera à Bourg Achard toute la semaine à la chambre funéraire des Pompes Funèbres.

Hommages à Sébastien

Tautau1Sébastien Taurin, notre Tautau, s'est éteint samedi soir à Becquerel vers 23 heures après avoir mené un combat de tous les instants depuis maintenant trois ans contre un cancer tenace et insatiable. Nos pensées accompagnent sa discrète Christèle, sa chère épouse, ses enfants Justine et Paul, et ses fidèles amis dans ces douloureux moments.  Nous n'allons pas oublier de sitôt son courage exemplaire, son sourire radieux, ses saillies discrètes et son optimisme à toute épreuve.Tautau2

« Je ne suis pas prêt à parler à l'imparfait de Sébastien qui a l'âge de mes fils. Pour moi, Tautau c'est une immense générosité et une fiabilité à toute épreuve. Alors, disparu oui mais absent, jamais. Je partage votre tristesse », Jean du clan Mac LecachTautau3

« Désolé d ' apprendre cette triste nouvelle que ma compassion accompagne sa malheureuse famille. » JP Urnous

Une triste nouvelle

Loc10Daniel Fauvel nous a quittés suite à une longue et pénible maladie de Charcot  : Daniel n’était pas rugbyman mais comme ses fils Cyril et Loïc, élèves à Saint Ouen, découvrirent le rugby, il les accompagna. Au fil du temps, il devint responsable de notre EDR : sa gentillesse, sa disponibilité et son enthousiasme le rendirent vite indispensable pour gérer les mille et un problèmes des coulisses de notre club. Retraité EDF, il avait quitté la route de Lisieux pour Royan, lui qui avait passé toute sa vie à Pont Au, ses parents tenaient la librairie rue de la Rep. A sa discrète épouse, à sa fille Aurélie et à ses trois garçons, il faut ajouter Maxime aux deux larrons qui firent les beaux jours de nos équipes de jeunes et à son frère, le RCPA adresse ses sincères condoléances  

Partenaires Internet 2022