Pensées et Cadeaux de Noël

 

semaine13billetdecirconstances5Petit mot d’Hervé Lebreton, notre premier président : « Ça va mieux je serai prêt  et en forme pour le repas des anciens, il s'agissait d'une chute de 15 m avec 4 côtes et 3 apophyses de vertèbres fracturées, une perforation du poumon et un tassement de la 7 dorsale : tout est en ordre sauf le genou !  Amitiés à tous »

semaine13breve42Petit mot de Christian Mouchard, fils aîné de Guytout, notre papa Noël : « La pierre tombale de papa est en place - simple et sobre comme il était avec pour stèle un ballon hommage à sa passion et sa famille rugby - pour clin d’œil avec encore un grand remerciement pour votre soutien et  vos regards, silences, chargés d’émotion lors  de ces dernières rencontres festives de mai ». Nos pensées à Papy, Didier et Laetitia trop tôt disparus en cette période de Fête ! Vous nous  manquez !semaine13breve41

 

 

 

 

 

 

Mardi 11 décembre : les anciens se réuniront pour leur traditionnelle réunion bimensuelle : un ordre du jour chargé concocté par maître Big pour la quinzaine d’inscrits à ce jour, un repas savoureux et une surprise attendue pour trois de nos congénères qui fêteront à cette occasion un heureux événement. Noël avant l’heure car normalement c’est toujours le 25 décembre !semaine13breve1

semaine13breve21Vendredi 14 décembre : Un cadeau de Noël attendu : la sortie de la nouvelle plaquette de la saison 2018-2018. Un événement toujours attendu et couru pour la communauté de l’Ovale risloise que le Did’s et Nathalie ont bouclé plus tardivement qu’à l’accoutumée. Faut dire que les événements dramatiques de la rentrée ont laissé un vide énorme qu’il est difficile de combler. semaine13breve22

 

 

 

 

 

Dimanche 16 décembre : the derby au Parc des Sports   : le RCPA reçoit son voisin et ami bernayen pour deux rencontres attendues de fin de première partie de la saison et pour nos équipes euroises, le maintien semble déjà assuré : un beau cadeau de Noël, reste plus qu’à développer jeu et plaisir d’un bon match en sirotant un vin chaud!

Billet de circonstancessemaine13billetdecirconstances2

« This is my generation

semaine13billetdecirconstances5

C'est ma génération

semaine13billetdecirconstances7

This is my generation, baby

semaine13billetdecirconstances11

C'est ma génération, bébé » The Who

semaine13billetdecirconstances6Depuis sa naissance en mai 68, comme pour toutes familles et  clubs, les générations se succèdent et comme pour la vie, certaines marquent du sceau de leurs exploits, de leur amitié, de leur fidélité, de leur investissement l’histoire du club et sa pérennité… les récents événements du cinquantenaire ont prouvé que chacune est restée attachée affectivement au présent de notre cher RCPA.semaine13billetdecirconstances1

La plus ancienne aura fait germer cet anniversaire fabuleux qui les aura associées, les quatre-vingt dixhuitard auront monté cet inoubliable spectacle à l’Eclat, des membres de toutes auront participé à ce banquet qui aura rassemblé 500 personnes, les plus récentes auront participé massivement et ponctuellement à toutes les manifestations jusqu’aux plus jeunes, garçons et filles,  qui auront servi, placé, joué, chanté, monté et démonté…autant de gestes anonymes qui les attacheront affectivement les unes aux autres.  

semaine13billetdecirconstances5Ce début de saison révèle un changement de générations au sein des équipes séniors : semaine13billetdecirconstances4quelques généreux anciens encore en jambes de cette fabuleuse génération géniale de 86 épaulent et transmettent les vertus du club à une génération qui sera digne de lui succéder et que la précédente aura couvé de toutes ces attentions. RCPA Equipe 2 04 11 18 1RCPA Equipe 1 04 11 18 2La dizaine de moins de 20 ans qui gravitent autour de l’équipe fanion pourra bénéficier de cette transmission nécessaire à la formation : le vécu et l’expérience de leurs aînés leur apporteront ce supplément d’âme bénéfique et salutaire à ce niveau, même s’il faut tenir compte du leur déjà bien riche grâce à leurs mentors : tous leurs précieux et discrets éducateurs de l’EDR, les coaches successifs en U 16 et U 18 : Nico, Mickaël, Loulou,  Tatayé et Fred. Régénérées ces générations, merci messieurs !semaine13gnration1semaine13billetdecirconstances10La vie, le rugby peuvent se comparer au vin : générations, crus, cépages, mélanges : le  vigneron n’est pas si différent du rugbyman. Aussi bien dans les vignes que sur un terrain on y trouve des hommes faisant preuve de solidarité, d’esprit d’équipe et de partage pour obtenir un même sentiment d’accomplissement…les saisons se suivent et les « variations climatiques »  influent sur la qualité des récoltes : aux années médiocres succèdent les crus moyens ou exceptionnels. Les « vins de garde »  apportent cette osmose indispensable à la qualité des nectars suivants. « Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse? Aimer, c'est se donner corps et âme. Après avoir souffert, il faut souffrir encore - Il faut aimer sans cesse après avoir aimé » écrivait Musset A consommer avec modération bien sûr. Ainsi va la vie, ainsi va le rugby.

 

Féminines: Alléchante Affiche

semaine13affichefminines

 

 

 

 

Itinérance Mémorielle

 

Flamanville : Bien souvent la saison des séniors se terminait au « château » où  le ROC nous accueille dans un cadre unique : le parc du château de Flamanville. Ces déplacements étaient propices aux troisième mi-temps d’anthologie : le retour, bien souvent après la victoire, avec la cuvée 1986, chacun y allait de ses fantasmes puisque costumé. Les nombreux arrêts du car  jalonnaient cette balade en terre manchoise où les aires d’autoroute permettaient des rencontres festives préparées avec d’autres clubs en goguette…Tatayé et Tex étaient bien souvent les maestro de ces agapes !semaine12breve1

semaine12breve2L’Aigle : Déplacement en voitures particulières des premières saisons. Retour traditionnel pour les fameuses merguez du père Bernard à la Forge. Coup de téléphone : SOS de Gilles qui débutait son immense carrière, à peine 20 ans et deuxième latte, oublié dans les toilettes au bistrot du club aiglon…pas de club-house à cette époque primaire Autant vous dire que le coiffeur fêta cet événement avec nos adversaires qui nous avaient copieusement corrigés : semaine12breve4les Lagneau, Coudert, Scampini et autres…ne tarderaient pas à gravir les échelons jusqu’en nationale 2. Deux chevaux, route sinueuse et  merguez bien cuites.

 

semaine12breve3Saint Lô : Car plein en cette saison 1976, nous jouons le titre. La fanfare accompagne la sortie des vestiaires, le député serre les mains de tous les joueurs sous les applaudissements d’un public chauvin venu plus nombreux que d’habitude. Match heurté et violent, le score n’évolue pas. Les Zizi, Monget, Larsonneur et consorts sont de virils combattants : l’un des joueurs rislois reçoit une fourchette…l’arbitre Pinchon appelle le capitaine manchois et lui demande de désigner le coupable…devant son silence, il applique la règle et sort le cap’taine…Pont Au l’emportera de peu et sera champion de Normandie PH. 

RUC ex ASRUC : Mont Saint Aignan, piscine des Coquets : Un brouillard à couper au couteau : les deux équipes sont en tenue, les locaux souhaitent que la rencontre ait lieu, les vacances approchent et les universitaires appréhendent un report. Las, l’arbitre devra suivre les actions de plus près : pas de visibilité à plus de 3 mètres.  semaine12breve5Notre magicien Didier Mouchel fait  des tours de passe-passe, mystifie ses partenaires et ses adversaires en aplatissant sous les poteaux après un geste d’anthologie digne d’un basketteur et transforme l’essai. L’arbitre sifflera la fin de la partie juste après cet exploit que peu de spectateurs ont dû voir. Par la suite, notre héros rejoindra le RUC pour d’autres aventures avant de revenir avec les JP Zolli, P Vincent et G Lehir en nationale 3.

MERCI à nos PARTENAIRES MAILLOTS

Connexion