BELLES PAIRES…

( saison 2 épisode 2 )

Pour ce deuxième mariage de mots, quelques hyménées tendancieux et polémiques du rugby d’hier, d’aujourd’hui et de demain bien sûr, les maux des mots : démo : paire de gants, de chaussettes, de chaussures, de lunettes, de ciseaux…, la liste serait longue et un trousseau de jeunes mariés ne suffirait pas à les combler:

2023 2024 semaine 11 breve 2Victoires et Défaites : le rugby vitau rythme de ces deux mentors, caprices de ballons, caprices de rebonds, caprices de la vie : un club n’y échappe pas d’autant qu’avec l’évolution et/ ou révolution, tout s’accélère : les saisons ne se ressemblent pas, les équipes changent, les joueurs rajeunissent et/ou vieillissent, le jeu diffère, les niveaux évoluent, seule la culture rugby et l’état d’esprit peuvent perdurer et résister aux péripéties générationnelles.

« Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite

Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,

Si tu peux conserver ton courage et ta tête

Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois les Dieux la Chance et la Victoire

Seront à tout jamais tes esclaves soumis… » « Si » de Kipling 

La vie engendre ce cycle, la détermination, l’envie et le plaisir nous aident à surmonter ces aléas : personne n’y échappe : lutter, résister et franchir les obstacles nous construisent et nous permettent d’avancer.

2023 2024 semaine 11 breve 11Passion et Raison : le rugby se vit avec passion - au détriment de tant de choses – mais quand on aime, on ne compte pas : le temps, l’argent, l’investissement paraissent dérisoires à ceux qui dirigent, entraînent, éduquent au regard de leur envie, de leur enthousiasme, de leur ferveur. Pourtant la Raison devrait éclairer certaines dérives de notre Rugby Amateur qui hypocritement se cache derrière ambitions et pouvoirs sous peine de perdre ces valeurs originelles qui ont forgé l’identité de notre sport en le singularisant: solidarité, convivialité, plaisir de partager... La Passion ne doit pas nous aveugler et la Raison nous guider pour cultiver et récolter patiemment les fruits de nos attentes rugbystiques.

2023 2024 semaine 10PaupietteDroits et devoirs : le rugby est un sport de règles compliquées pour un néophyte. Les droits et devoirs du rugbyman comme ceux de tout citoyen sont multiples. Les Chartes pour les jeunes en particulier fleurissent à bon escient pour avancer leurs prérogatives : Droit d’être entraîné et entouré par des personnes compétentes ; Droit de suivre des entraînements adaptés aux rythmes individuels ; Droit de se mesurer à des jeunes qui ont les mêmes probabilités de succès ; Droit de participer  à des compétitions adaptées ; Droit de pratiquer un sport en toute sécurité ; Droit de ne pas être un champion… mais aussi des devoirs :  Devoir de respecter son environnement, les adversaires, le matériel ; Devoir de respecter l’encadrement, arbitres, dirigeants ; Devoir de prévenir l’éducateur ou autres en cas d’absence ; Devoir de se comporter de manière à ne pas nier aux groupes ; Devoir de respecter les règles et les façons de travailler. L’enfant n’est pas le seul à les supporter : les dirigeants, les coaches, les éducateurs et les joueurs de toutes les catégories ne peuvent échapper à ce socle adapté bien sûr qui régit toutes collectivités.

2023 2024 semaine 20 TexImages et Textes : le rugby d’aujourd’hui se  nourrit davantage d’images que de textes : les médias sous toutes leurs formes déversent presque immédiatement un flot de superbes photos, de diaporamas complets événementiels, de vidéos-témoins de gestes, de situations, de fautes aussi… et les mots chargés d’émotions, d’affection, de sensibilité disparaissent peu à peu de nos plans...médias, plus le temps. L’immédiat supplée le temporel. Notre site essaie grâce à ses nombreux journaleux -rédacteurs et photographes- de conjuguer les deux pour le plaisir des yeux et celui de l‘analyse et de la synthèse, des anecdotes, des portraits, des billets de saison…il faut « cultiver » notre différence.

2023 2024 semaine 11 TatayeValeurs et Vertus le rugby cultive ses valeurs : la solidarité, le respect, le courage, le goût de l’effort, la convivialité…et ses vertus : le rugby développe le physique et le mental : autant d’atouts que ce sport de combat collectif engendre et qui permet à son pratiquant de s’armer dans la vie…en cela nombreux sont ceux qui avancent que le rugby est une école de la vie qui forge au gré des entraînements, des matches et des rencontres le caractère et la personnalité…mais à lire le MO et les commentaires du rugby pro, même notre emblématique Jean Pierre Rives, souligne cette perte de notre patrimoine…il est grand temps de les restaurer…

Encore des associations de paires qui ne laissent pas indifférent le rugbyman et le citoyen… autant dire que le rugby véhiculait, véhicule et véhiculera des idées et des actions qui pousseront l’humain à se dépasser, se surpasser en respectant ce qui a toujours fait son histoire, sa culture et ses traditions si l’on préserve l’éthique sans se laisser dominer par bien d’autres considérations. La prochaine fois, ce seront les dernières paires de cette chronique de «  Belles Paires » : six multiplié par cinq font trente : deux belles équipes et quinze belles paires à accrocher au plafond.

Des paires une nouvelle fois sérieuse qui susciteront des critiques, des remarques, des adaptations, des suggestions mais tant que l’on a de belles paires, la vie se poursuit et celle du rugby aussi, alors au prochain épisode de cette chronique.