Billet de circonstances

« C’était mieux avant !

  • - C’était mieux avant ? »

20212022semaine39billetdecirconstances14Lorsque le tanké chairman Didier ou B1 ou Big One ou Mollets de Coq réunit sa division des « Vieux Ponts Rouge et Bleu » (une quinzaine quand même mais c’est normal !) autour du Général doyen Jean Pierre, le Manitou, resurgit inévitablement le Passé sous formes de souvenirs épiques, de croustillantes anecdotes, de saillies salasses, de chants rythmés. Le passéisme, ça vous parle ? C'est cette certitude que le monde tournait bien mieux avant, que l'humain avait de plus hautes aspirations, que l'intelligence n'avait pas encore capitulé... Contrairement à ce que pourrait laisser croire notre époque, le passéisme ne date pas d'aujourd'hui :"Les jeunes n'ont plus aucun respect et plus rien ne les intéresse", "La fin de l'humanité est pour bientôt et c'est tant mieux" ; "Le QI de la population est en baisse", etc. Qui n'a jamais entendu (ou ne s'est jamais laissé aller à.…) ces récriminations ? Les temps semblent plus que jamais angoissants à l'aune (bien concrète) du changement climatique et des inquiétudes sociales, de la crise sanitaire... mais le sentiment prégnant que "c'était mieux avant" a probablement agité nos ancêtres avant nous.20212022semaine39billetdecirconstances9

20212022semaine39billetdecirconstances10De fait, le poète latin Horace en témoignait déjà il y a presque 2 000 ans, dans son « Art poétique » (v. 173-174) : "Mille incommodités assiègent le vieillard… Quinteux, râleur, vantant le temps passé, quand il était gosse, toujours à censurer les jeunes…"  Alors n’hésitons pas à discuter cette satanée habitude de croire qu’après nous, ce sera le déluge !

Vies de Pro

20212022semaine37brve1Notre webmaster préféré Nico, le grisonnant, était bien entouré vendredi dernier :  Armael Lesteven ( maintenant au RNR et en STAPS),  Gwenaëlle Pillon ( en STAPS et éducatrice EDR M8 au RCPA mais cerise sur le gâteau Byron Kelleher, demi de mêlée des BLACK qui joua au Stade Toulousain vint aux gymnasiades à Mermoz pour une 1ere fois du rugby aux summer games scolaires. Des vrais Pros ces rislois !

20212022semaine37U165Achille, blessé il y a deux semaines, n’abandonne pas ses U 16 : l’épaule en vrac et en écharpe, il est allé coacher sa jeune bande de pontochonnais à Alençon pour les quarts de finale du Grand -Ouest. Et l’on peut se douter que son exemple de Pro a dû les galvaniser : victoire démonstrative 43 à 19. Il sait tout faire ce charmant gentilhomme avec succès, bon d’accord, il lui manque un bras mais Blandine lui a trouvé avec Arthur de quoi l’occuper. Allez en demi !

Billet d’humeur

L’esprit et la loi

20212022semaine36billetdecirconstances1Montesquieu dans « De l'esprit des lois » déjà au milieu du XVIII -ème siècle est révolutionnaire (juste avant la Révolution, c’est normal) : refuser de juger ce qui est par ce qui doit être et traiter des faits en dehors des cadres abstraits des théories, des règlements et lois en respectant les libertés individuelles ou collectives. Autrement dit un peu de discernement, de bienveillance et de tolérance (tolérance zéro bannie, pas mort d’homme, peut-être de clubs) seraient les bienvenus plutôt que d’appliquer rigoureusement et strictement des règles certes nécessaires mais qui pourraient montrer leurs limites dans certains cas ou circonstances… un peu de flexibilité ou de souplesse vu le contexte. 

La crise du Covid pendant ces deux dernières saisons a plombé nos clubs amateurs : confinements successifs, protocoles draconiens, vie de club en sommeil et des effectifs qui fondent tant au niveau des joueurs des plus petits aux plus grands, des éducateurs et des dirigeants. Dans ces conditions très particulières et qui seront peut-être renouvelées, difficile de maintenir pour des bénévoles toutes les contraintes édictées par les règlements nationaux ou régionaux… : « trop de lois, tue la loi » et le bon sens aurait dû prévaloir.

Nouvelles du front séniors

20212022semaine34Le GrandAlexandre1« Voilà 15 jours après l'opération.  Plus de douleur, maintenant on passe à l'attente pour la cicatrisation.  Rdv avec le chirurgien pour un contrôle afin de commencer la kiné douce. Aller, plus que 5 mois et demi et nous serons sur la bonne voie. Amitiés » Alexandre le malheureux 

Achille« Pas besoin d'opération qui ferait plus de mal que de bien. Je reste avec le bras immobilisé pendant 3 semaines avant d'entamer la rééducation. Il va falloir quelques mois avant de retrouver une épaule normale. Les douleurs sont encore présentes mais sont moins fortes que la semaine dernière. » Achille le polyperformeur

Partenaires Internet 2022